Cohésion sociale, famille, solidarité

Quartiers populaires

Les jeunes dont nous parlons ici sont les jeunes des quartiers populaires qui résident en zones urbaines sensibles (ZUS). Ils représentent 31,6 % de la population de ces quartiers qui comptent plus de 4,3 millions d’habitants. Davantage touchés par les inégalités scolaires et par le chômage, ils restent défiants par rapport aux politiques et aux institutions qui les considèrent rarement comme une ressource possible.

A LA UNE

La veille du centre de ressources de l'INJEP

logo injep
11 Décembre 2015
-
Actualité

Le CEVIPOF met en ligne le colloque "Novembre 2005, dix ans après les émeutes"

[image:logodossier_cevipof.gif ,g]   Le 19 octobre 2015, le Centre d’études de la vie politique française (CEVIPOF) organisait, avec le soutien du commissariat à l’égalité des territoires (CGET), un colloque, « Novembre 2005, dix ans après les émeutes ». Il s'est déroulé en présence, notamment, du...
06 Novembre 2015

"La géographie de l'ascension sociale"

Les chances des enfants de classes populaires d’accéder à des postes qualifiés varient aujourd’hui du simple au double selon le département de naissance estime France Stratégie dans une note qui analyse ces écarts entre les territoires et esquisse les politiques publiques à mettre en œuvre pour les...