Veille d'actualités jeunesse

L'actualité des dispositifs

Loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme

Journal officiel du 31 octobre 2017

La loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 renforce la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. L'article 10 de la loi traite de la question des mineurs :

Le fait, par une personne ayant autorité sur un mineur, de faire participer ce mineur à un groupement formé ou à une entente établie en vue de la préparation, caractérisée par un ou plusieurs faits matériels, d'un des actes de terrorisme mentionnés aux articles 421-1 et 421-2 est puni de quinze ans de réclusion criminelle et de 225 000 € d'amende.
« Lorsque le fait est commis par une personne titulaire de l'autorité parentale sur le mineur, la juridiction de jugement se prononce sur le retrait total ou partiel de l'autorité parentale en application des articles 378 et 379-1 du code civil. Elle peut alors statuer sur le retrait de l'autorité parentale en ce qu'elle concerne les autres enfants mineurs de cette personne. Si les poursuites ont lieu devant la cour d'assises, celle-ci statue sur cette question sans l'assistance des jurés. »

Contenus associés

03 Juillet 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Suivi des mineurs à leur retour de zone d'opération de groupements terroristes

La circulaire du 8 juin 2018 concerne le suivi des mineurs à leur retour de zone d’opérations de groupements terroristes (notamment la zone irako-syrienne) – L'instruction interministérielle du 23 février 2018 traite de la prise en charge des mineurs à leur retour de zone d’opérations de groupements...
26 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Europe's Young Adults and Religion

Cette synthèse présente en anglais des résultats ciblés sur les jeunes européens de 16 à 29 ans et leur rapport à la religion (pratiques, croyance, etc.) extraits de Enquête Sociale Européenne, European Social Survey : ESS, (2014-16)....
12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Rapport de la mission bipartite de réflexion sur les mineurs non accompagnés

Du fait de leur compétence en matière de protection de l'enfance, les départements sont chargés de l'accueil des jeunes migrants privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille, dits « mineurs non accompagnés ». L'augmentation très significative des flux d'arrivée met à...