Veille d'actualités jeunesse

A lire

Je travaille, donc j'existe ? [Dossier]

PROJET - n° 361, décembre 2017 - pp. 5-79

De notre emploi dépendent nos revenus, notre projection dans l'avenir, notre reconnaissance, notre sentiment d'utilité.

Pour les jeunes, il permet d'accéder au logement, de s'affranchir de la tutelle parentale, d'envisager l'avenir avec un brin de sérénité.

Est-ce bien raisonnable de tant faire peser sur lui ? Comment valoriser les autres formes de contribution à la société ?

Sommaire :
- Moi, jeune et privé d'emploi ;
- Précarité des jeunes : le grand bizutage ;
- Travail commun, statuts multiples ;
- Jeunes au travail : à la recherche du sens perdu ;
- Penser ensemble contibution sociale et protection ;
- Repenser le travail et l'emploi par l'écologie ;
- Compter les nuages, est-ce travailler ?
- Pour une politique publique de l'estime de soi
- S'émanciper par le revenu universel ;
- Le sens du travail à l'ère numérique
 

Extrait de Télémaque, la base de données du centre de documentation de l'INJEP.

 

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...