Veille d'actualités jeunesse

Données chiffrées

Enquête sur le coût de la vie étudiante

Selon le syndicat étudiant UNEF, le coût de la vie étudiante a augmenté de 2,09 % en 2017, soit près du triple de l'inflation générale. A la rentrée 2016, cette hausse s'élevait à 1,23 % (selon l'UNEF). La hausse du coût de la vie s'expique principalement par l'augmentation des prix des loyers et des transports en commun. Tandis que le logement représente 53 % du budget des étudiants, 37 villes universitaires voient les loyers des petites surfaces augmenter, avec une hausse de 2,12 % en moyenne en région parisienne, et de 1,53 % pour  le reste de la France. Les tarifs des transports varient également selon le territoire, avec un coût moyen de 297,32 €, 9 villes en région et l'Île de France se placent au-dessus de cette moyenne tarifaire.

Contenus associés

23 Octobre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

APB et accès à l’enseignement supérieur : un dispositif contesté à réformer

Pour la Cour des comptes, "les modalités de fonctionnement d’APB, peu transparentes et non conformes au code de l’éducation, mettent en lumière les incohérences des conditions d’accès au premier cycle universitaire. Progrès technique utile mais aujourd’hui légitimement critiqué, APB doit être...
20 Octobre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

La condition étudiante à l'épreuve du territoire ?

Être étudiant se vit 24 heures sur 24 heures. L'observation des seuls registres diplômants ou des apprentissages laisse dans l'ombre une part de la complexité du statut étudiant. Afin de participer à la compréhension de cette complexité du quotidien des personnes inscrites dans un établissement de...
03 Octobre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

APB va être profondément repensé

"La ministre de l’enseignement supérieur a annoncé, jeudi 28 septembre, une refonte de la plate-forme d’admission post-bac. La Cnil a mis en demeure le ministère pour « manquements »." Lancée en 2003, cette plate-forme critiquée à plusieurs reprises, a atteint un point de non-retour cette année. Le...
03 Octobre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

Macron à la Sorbonne : «Chaque étudiant devra parler au moins deux langues en 2024»

Lors deson discours dédié à l'Europe le 26 septembre dernier, le Président a déclaré que «chaque étudiant devra parler au moins deux langues européennes d’ici à 2024.» avant d’assurer que d’ici à cette date, «la moitié d’une classe d’âge doit avoir passé, avant ses 25 au moins, 6 mois au moins dans...