Éducation, formation orientation

Éducation populaire / Animation

Message d’Olivier Toche, directeur de l’INJEP, à l’occasion de son départ

Après près de six années passées à la direction de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), je quitte cet établissement avec beaucoup d’émotion, pour assumer à compter du 19 janvier de nouvelles fonctions dans les ministères sociaux.

J’aurais aimé tourner cette page dans des circonstances plus favorables. Les événements de la semaine passée nous ont laissés tour à tour sidérés puis bouleversés, enfin mobilisés.

Ils nous ont aussi montré à quel point la connaissance fine de la jeunesse et des jeunesses, l’analyse de ses pratiques et de ses attentes comme de ses rêves ou fantasmes, restaient indispensables. Combien l’éducation populaire, éducation partout, pour tous et par tous, est plus que jamais nécessaire pour renouveler notre « agir démocratique » et restaurer le « vivre ensemble ». Combien aussi, grâce aux programmes européens, la mobilité apprenante, dans un souci constant d’éducation à la citoyenneté et de dialogue interculturel, pourrait davantage être un levier d’épanouissement personnel, d’insertion et de confiance en soi comme envers les autres.

Au sein de l’INJEP, ce sont ces valeurs d’engagement et de tolérance que nous partageons tous, dans le respect de nos parcours et de référents culturels parfois différents, une diversité que j’ai toujours trouvée riche et productive.

L’Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse et l’Agence européenne, désormais dénommée Erasmus+ Jeunesse et Sport, que nous avons mis en place sous la direction respective de Jean-Claude Richez puis de Francine Labadie, de Martine Gustin-Fall puis de Candice de Laulanié, avec l’appui discret et efficace de notre Secrétaire général Jean-Marc Siry et de notre agent comptable Nicole Dairé, sont des constructions collectives, partenariales et souples, bénéficiant du soutien de la tutelle, de la légitimité de notre conseil d’administration présidé avec tant de bienveillance par Philippe Da Costa, et de la garantie de notre conseil scientifique qu’anime Olivier Galland et, bien sûr, pour l’agence, de l’appui continu mais exigeant de la Commission européenne.

Ensemble, avec les chargés d’études et de recherche et l’équipe de valorisation/diffusion qu’anime Katy Bousquet, nous avons publié une soixantaine d’ouvrages, organisé plus d’une trentaine de conférences-débats, trois rencontres nationales, sommes intervenus à titre d’expert sur de multiples manifestations, avons répondu aux commandes du Premier ministre en vue de mieux documenter les comités interministériels successifs de la jeunesse et promu dans l’esprit du Plan priorité jeunesse la participation des jeunes. Nous avons enfin soutenu, grâce d’abord à Jeunesse en action puis dans le cadre de la première année de mise en œuvre du volet jeunesse d’Erasmus+, plus de 5000 projets européens auxquels ont participé près de 100 000 jeunes et acteurs de jeunesse, et organisé de multiples actions de formation ou d’échanges notamment dans la zone euro-méditerranéenne sous la direction de Bernard Abrignani. Notre lettre d’information électronique « INJEP-actus », qu’élabore chaque semaine Isabelle Fiévet, s’approche des 3000 abonnés, nos comptes sur les réseaux sociaux sont extrêmement suivis et les citations dans la presse se sont multipliées, depuis la « une » du Monde fin 2012.

Je suis sûr que, quel que soit le cadre futur, les équipes compétentes, engagées et passionnées qui animent aujourd’hui l’Institut, sauront écrire les chapitres suivants, développer ce qui a été construit et propager les valeurs défendues par l’INJEP, quelles que soient ses composantes, sans perdre la créativité et la distance parfois critique qui en font son charme et sa crédibilité.

Je suis fier d’avoir contribué à ce chapitre de l’INJEP. J’y ai aussi beaucoup appris.

Merci de tout cœur.

Olivier TOCHE

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Étude sur l’impact d’internet et des médias sociaux sur la participation des jeunes et le travail de jeunesse

"Ce résumé exécutif synthétise brièvement les principales conclusions d'une étude qui explore comment Internet et les médias sociaux influencent la citoyenneté active des jeunes et leur participation aux sphères publiques des sociétés démocratiques et, aussi, comment ceux qui travaillent avec eux,...
22 Mai 2018
-
Note de synthèse

Le collaboratif, nouvel horizon utopique ?

"Participatif, collaboratif, coopératif, pair à pair, les mots se bousculent pour évoquer un univers en plein fourmillement. Ces pratiques se développent notamment parce qu’elles font écho à de nouvelles aspirations"... Pour une partie de la population, le « faire ensemble » devient ainsi un nouvel...
09 Mai 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les entreprises de l'économie sociale et solidaire dans les quartiers "politique de la ville". Etude statistique exploratoire

Les entreprises de l’ESS, à travers leur ancrage territorial, leur utilité sociale revendiquée, leur présence dans l’insertion par l’activité économique et la lutte contre l’exclusion, mais aussi des secteurs comme la médiation sociale, l’animation socio-culturelle, le sport etc. ont a priori un...
23 Avril 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

L'éducation non formelle : chance ou défi pour le travail de jeunesse ? : conclusions des journées d'étude franco-allemandes

En collaboration avec l’INJEP (Institut National pour la Jeunesse et l’Éducation populaire) et le DJI (Deutsches Jugendinstitut, Institut allemand pour la Jeunesse), deux Journées d’étude franco-allemandes ont été organisées avec pour objectif d’offrir une plateforme d’échange aux acteurs du travail...
23 Avril 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Un plan pour co-construire une société apprenante

Remis aux ministres du Travail, de l’Éducation nationale et de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, lors de la Journée de l’innovation de l’Éducation nationale le 4 avril dernier, ce rapport s'inscrit dans un plan d’action opérationnel, visant l’évolution des pratiques...