Politique en faveur de la jeunesse. Document de politique transversale 2012

République française, DJEPVA, 2011, 155 p.

Depuis l'entrée en application de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) en 2006, des documents de politique transversale sont réalisés chaque année et annexés au projet de loi de finances transmis au Parlement. Ils permettent de faire la synthèse de l'effort budgétaire de l'État et des indicateurs de suivi de la performance pour différents domaines transverses dépassant le cadre d'un programme ou d'une mission.
Un travail interministériel approfondi, conduit sous la responsabilité de la Direction de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), pendant l'année 2011 a permis de construire le document 2012. Ce document sera présenté aux députés.
43 programmes relevant de 19 missions sont recensés comme contribuant à la politique en faveur de la jeunesse.
La politique transversale est présentée selon cinq axes :
- renforcer le pilotage des politiques publiques en faveur de la jeunesse ;
- assurer à tous les jeunes l'accès à l'éducation, à l'orientation et à la formation ;
- favoriser un cadre de vie protecteur pour la jeunesse ;
- participer au développement personnel des jeunes ;
- accompagner les jeunes vers l'autonomie.

Le montant total de l'effort de l'État en faveur des 3-30 ans s'élève à 74,9 milliards d'euros pour l'année 2012.

Lire le document

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...
06 Juin 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Modification de l'arrêté du 17 juillet 2017 portant création par le ministère de l'éducation nationale d'un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé "Affelnet lycée"

L'arrêté du 24 mai 2018 modifie l'arrêté du 17 juillet 2017 portant création par le ministère de l'éducation nationale d'un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Affelnet lycée ». A l'article 1er, après les mots : « l'affectation des élèves » sont insérés les mots : « et...