Veille d'actualités jeunesse

L'actualité des dispositifs

Premier plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants 2017-2019

Rubrique "Textes officiels" de l'Intranet des ministères sociaux (Accès réservé), mise en ligne le 1er mars 2018

La note d'information n° DGCS/SD2B/2018/38 du 14 février 2018 concerne le premier plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants pour la période 2017-2019. Il se concentre sur les violences intrafamiliales de toutes natures (physiques, psychologiques, sexuelles et les négligences). Plusieurs mesures concernent le domaine de la santé (repérage des violences faites aux enfants par les professionnels de santé, prise en charge des enfants victimes, syndrome du bébé secoué…) pour lesquelles les ARS sont concernées.

Contenus associés

04 Octobre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Lutte contre les violences sexuelles et sexistes dont le rallongement de la prescription pour des crimes commis sur des mineurs

La circulaire du 3 septembre 2018 relative à la présentation de la loi n°2018-703 du 3 août 2018 renforce la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. L'article 7 du code de procédure pénale a notamment été modifié afin de porter de 20 à 30 ans le délai de prescription, courant à compter de...
21 Août 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes

La loi n° 2018-703 du 3 août 2018 renforce la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. I.-L'article 7 du code de procédure pénale est ainsi modifié :1° Après le deuxième alinéa, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :« L'action publique des crimes mentionnés à l'article 706-47 du présent...
26 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Prévenir les ruptures dans les parcours en protection de l’enfance

"Au moment où le Gouvernement élabore la stratégie interministérielle pour la protection de l’enfance et de l’adolescence (2018-2022), le Premier ministre a demandé au CESE de formuler des préconisations sur deux publics de l’aide sociale à l’enfance (ASE) : les « jeunes en difficultés multiples »...