Conférences et rencontres

[Les Rencontres 2017] Intervenants

Retrouvez tous les intervenants de nos Rencontres 2017 "Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ?" qui auront lieu Jeudi 14 décembre au CESE à Paris.

Les Rencontres 2017 ont rassemblé plus de 300 personnes
Merci à tous !

Rendez-vous en janvier 2018
pour les restitutions de cette journée

Loïc Blondiaux

Loïc Blondiaux est professeur de science politique à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne où il dirige le parcours « Ingénierie de la concertation » du Master de Science politique et chercheur au Centre Européen de Sociologie et de Science politique (Paris I/CNRS/EHESS). Ses recherches portent sur les innovations démocratiques, la démocratie participative et l’opinion publique.

Il est membre du conseil scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme et co-anime l’Institut de la concertation et de la participation citoyenne et le GIS Démocratie et Participation. Il dirige également la revue Participations. Il a publié notamment Le Nouvel esprit de la démocratie. Actualité de la démocratie participative, Paris, Seuil, 2008 et, en collaboration, Inventer la démocratie du XXIème siècle. L’assemblée citoyenne du futur, Paris, Les Liens qui libèrent, 2017.

Joséphine Bouchez

Après avoir emprunté la voie classique des grandes entreprises suite à un Master en Management à l'ESCP Europe et une spécialisation en Alternative Management à HEC Paris, c’est au cours d’un voyage de plus de 3 mois à la rencontre de plus de 40 entrepreneurs sociaux en Inde que Joséphine décide d'écouter sa petite voix et de faire le grand saut ! Elle sera entrepreneure pour mettre ses compétences au service d’un projet d’innovation sociale ambitieux. Elle co-fonde Ticket for Change en 2014 avec Matthieu Dardaillon et Adèle Galey. Joséphine est passionnée par l’éducation à l’entrepreneuriat et la question de l’utilisation du numérique pour transmettre l’envie d’apprendre et d’entreprendre au plus grand nombre.

Elle est l’architecte du MOOC "Devenir entrepreneur du changement", co-crée avec HEC Paris, suivi par plus de 60 000 personnes dans 160 pays. Elle est aussi directrice du Pôle Entrepreneur qui regroupe le MOOC "le Parcours Entrepreneur" qui a accompagné près de 200 start-ups sociales partout en France et le nouveau programme Vécus, qui vise à faire gagner du temps et de l'énergie aux entrepreneurs du changement via des podcasts inspirants de pionniers partageant leurs conseils et apprentissages concrets.

Joséphine est aussi passionnée par les questions d’empowerment, d’inclusion numérique et sociale et d’entrepreneuriat féminin.

François Cathelineau

François Cathelineau est co-fondateur et Directeur des études de l'agence Phare. L'Agence a pour mission de contribuer à une amélioration des politiques publiques et des innovations sociales par la production de connaissance de qualité, utiles aux décideurs et aux acteurs de terrain. L'équipe de Phare réalise des études, évaluations d'impact social et des formations pour accompagner les acteurs publics comme privés.

Géraldine Farage

Géraldine Farage est responsable du Shadok, fabrique du numérique à Strasbourg depuis fin 2012. Cet équipement de la Ville de Strasbourg, est un tiers-lieu dédié aux usages du numérique qui a ouvert ses portes en avril 2015. Les enjeux liés à la fracture du numérique, la montée en compétences des habitants et la démocratisation d'un usage critique des nouvelles technologies sont au cœur de la réflexion du lieu et de sa programmation.

D'origine franco-libanaise, Géraldine Farage est diplômée de l'Institut de Sciences Politiques de Beyrouth (USJ) et d'un master en Direction de Projets Culturels/ Politiques Publiques et Changement Social de Sciences Po Grenoble. Elle intervient depuis 2012 à l'Institut de Sciences Politiques de Grenoble sur la thématique des politiques culturelles face aux enjeux du numérique et est sollicitée en qualité d'expert auprès de collectivités dans leur réflexion autour de la création de tiers-lieux et de la place de l'innovation au sein des institutions.

Géraldine travaille depuis 2009 dans le secteur des Arts Numérique. D’abord chargée de mission à la coopération internationale de ZINC (ECM Friche de la Belle de Mai, Marseille), elle a ensuite été responsable du pôle de production de l’association AADN (Lyon) spécialisée dans le développement des Arts et Cultures Numériques. Elle intervient depuis 2016 dans le comité artistique de la Gaîté Lyrique (Paris).

Firas Jaïdi

Firas Jaïdi a 28 ans et a grandi en Tunisie. Il a découvert le monde associatif à son arrivée en France en 2008 grâce à des associations d’accueil d’étudiants internationaux et de solidarité internationale. Il a fait un volontariat en service civil auprès d’un réseau d’associations étudiantes, mais aussi dans une structure d’insertion professionnelle de jeunes diplômés. Militant au Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne depuis plusieurs années, il s’est d’abord engagé en équipe, portant un projet de promotion des circuits courts auprès des jeunes. Il a également contribué à l’émergence de la Fabrique du monde rural dans l’Oise, un lieu géré et animé par des jeunes, ouvert aux habitants du territoire et vecteur d’intégration socio-économique des jeunes et de solidarité.

Après avoir exercé des responsabilités dans le mouvement au niveau local et régional, il est depuis septembre 2017 Secrétaire National du MRJC en charge des questions d’éducation populaire.

Pascal Jarry

Pascal Jarry est directeur de la mission démocratie participative/égalité femmes-hommes du Conseil Départemental de Haute Garonne de puis 2 ans. Participations citoyennes, jeunesses, territoires sont au cœur de son action depuis plus 30 ans. Produit de l'éducation populaire, après avoir été cuisinier, Défasien, il a aussi suivi des formations en santé publique et a la politique de la ville.

Il a participé à la création et au développement d'instances et d'outils de concertation au niveau de quartiers, de villes, d'agglomérations et de départements en Ile de France et en Haute Garonne. Attaché principal dans la fonction publique territoriale, il est investit aussi avec les réseaux d’acteurs de la démocratie participative et de la jeunesse.

Aude Kerivel

Aude Kerivel est docteure en sociologie (CERSE, Paris 5). Elle a été chargée de recherche au Laboratoire d'Etude et Recherche en Action sociale, puis chercheur à l'université du Luxembourg et enseignante dans plusieurs écoles de travail social et universités. Ses recherches portent essentiellement sur les trajectoires des jeunes vulnérables et sur les violences dans les institutions scolaires et éducatives. Après avoir évalué plusieurs expérimentations et politiques jeunesse, elle a rejoint l’INJEP en 2017 en tant que Responsable du Pôle évaluation de la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ).

Laurent Lardeux

Laurent Lardeux est chargé d’études et de recherche, membre du comité éditorial d’INJEP analyses et synthèses. Il développe à l’INJEP des études et recherches sur la thématique de l’engagement des jeunes, des activités transnationales des jeunes issus de l’immigration, ou encore des dispositifs de participation. Actuellement, il réalise une enquête sur les carrières militantes de jeunes engagés dans des mouvements de transition démocratique.

Armel Lecoz

Cofondateur du collectif Démocratie Ouverte et de la plateforme Parlement & Citoyens, Armel Le Coz s’engage au quotidien pour des démocraties plus efficaces et responsables. Durant les élections municipales de 2014, il part 6 mois sur les routes de France à la rencontre des citoyens et des maires innovants puis coordonne le programme Territoires Hautement Citoyens qui propose une méthode pour engager des transitions démocratiques locales.

Designer, formé aux métiers de l’innovation en France et au Canada, Armel s’intéresse de près aux modèles émergents du partage et de « l’ouvert » : OpenGov, OpenData, Economie collaborative, Peer-To-Peer, Innovation de modèles économiques, fablabs, monnaies complémentaires…

Edouard Marchal

En 2012, Edouard Marchal rencontre l'association Avenir Climatique et avec elle les enjeux énergie/climat qui modifient radicalement sa vision du monde et ses ambitions. En 2014, il participe à la création du mouvement We Are Ready now ! qui montre que les citoyens-nes sont prêts-es à agir et valorise en même temps toutes les alternatives qui existent pour un monde plus juste et durable.

Il s'engage donc quotidiennement à accompagner ces créateurs, ces alternatives et à partager les idées qui font la société de demain.

Céline Martin

Professionnelle jeunesse et de l’éducation populaire pendant 15 ans, Céline a rejoint l’équipe de la Chaire de recherche après l’obtention du Master Jeunesse politique et prise en charge (EHESP –Rennes) dirigé par Patricia Loncle. Son travail de recherche portait sur la mise en œuvre de la Garantie Jeune dans sa phase expérimentale en Ille et vilaine.
Elle travaille actuellement depuis septembre 2015 sur le projet H2020 Partispace qui consiste en une analyse comparée des styles et des espaces de participation des 15 /30 ans dans 8 villes européennes. Ce projet d’une durée de 3 ans s’achèvera en avril 2018. Il réalise en parallèle mon doctorat au sein du laboratoire EMA de Cergy Pontoise sous la direction de Valérie Becquet. Ce travail consiste en une monographie des espaces et styles de participation des jeunes adultes à Rennes.

Adèle Muller

Adèle Muller est co-directrice de Générations Cobayes depuis un an et impliquée dans le mouvement depuis un peu plus de 3 ans. Générations Cobayes est une association spécialisée dans la prévention aux enjeux de santé-environnement auprès des 16-35 ans.

Pour informer sur ce sujet qui peut paraître très anxiogène, l'association utilise beaucoup d'humour, des formats variés, et sont très attachés à la promotion des solutions existantes pour se protéger. Par ailleurs, dans son fonctionnement interne, Générations Cobayes propose un engagement à la carte pour ses bénévoles, qui peuvent aussi bien aider à l'écriture d'articles de vulgarisation scientifique, animer des ateliers "Do it Yourself", aider à lever des fonds... Leur devise : continuer à se faire du bien sans se faire de mal !

Virginie Poujol

Virginie Poujol a mené des recherches en ethnologie sur l’accès à l’autonomie de personnes en situation d’exclusion, notamment dans le cadre de l’habitat précaire. Directrice du Leris depuis mars 2012, elle réalise des études et des recherches sur les modes de sociabilité juvéniles, la participation des jeunes à l’élaboration des politiques publiques et l’émancipation des publics en difficultés. Elle accompagne des institutions et des collectifs à la clarification et l’élucidation de leurs questions problématiques par une démarche praxéologique.

Elle assure des enseignements d’ethnologie à l’Université de Montpellier III et au CNAM sur l’histoire et l’actualité de l’Education Populaire.Elle est aussi membre de la Société Française de l’Evaluation (SFE), de l’Association Française de Sociologie, du conseil éthique et scientifique de la Maison des Adolescents (34 et 30), du Conseil Scientifique des Francas, et du Conseil Scientifique de l’association Électeurs en Herbe.

Pauline Raufaste

Pauline Raufaste étudie les études de genre, après avoir été diplômée de l’IEP de Bordeaux. Arrivée à l’UNEF en 2012 dans la section locale de l’UNEF Bordeaux, elle en a rejoint la direction nationale en 2014 et est désormais Vice-Présidente du syndicat étudiant, en charge des questions liées à la protection sociale des jeunes et du lien aux organisations de jeunesse et d’éducation populaire. L’UNEF a fait partie des organisations ayant créé le Forum Français de la Jeunesse en 2012, et Pauline Raufaste fait partie du comité d’animation du FFJ depuis septembre 2016, où elle a d’abord été en charge de la campagne du FFJ concernant l’élection présidentielle de 2017, puis des questions internationales et européennes.

Mathilde Renault-Tinacci

Mathilde Renault-Tinacci est chercheuse doctorante en sociologie politique au centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS-CNRS), Université Paris-Descartes Sorbonne (USPC) et travaille sur l’innovation citoyenne et l’impact démocratique de la société civile organisée. Elle est actuellement en charge de l’observatoire de la vie associative parisienne pour la Mairie de Paris. Elle s’intéresse de près à l’open data notamment autour des données associatives et est membre à ce titre du comité d’expert pour le développement d’un outil national de connaissances sur la vie associative porté par le Ministère français de l’éducation au titre d’un plan d’investissement d’avenir (PIA) .

Elle a notamment publié: “Analyser les associations à l'heure de l'Open data" (p36) Paysage associatif local : les associations à la loupe / Mathilde RENAULT-TINACCI in Juris associations, n° 519 (15 mai 2015), Editions Dalloz et ‘’Je m’associe, tu t’engages, on s’éduque’’- Démocratie contributive : une renaissance citoyenne/ Mathilde RENAULT-TINACCI, Maité JUAN, Blandine SILLARD in La tribune fonda, n°232 (décembre 2016).

Leonore de Roquefeuil

Convaincue que nous sommes à l'aube d'une ère nouvelle pour la politique au XXIème siècle, Léonore a pris la direction de Voxe.org, la boîte à outils du citoyen engagé, en 2012. Voxe.org aspire à permettre aux millennials de mieux s’informer pour mieux agir et avoir un impact sur la société. L'outil historique de Voxe.org est un comparateur neutre de programmes politiques pour les élections entièrement crowdsourcé grâce à la mobilisation de communautés de citoyens actifs.

En 5 ans, Voxe.org est présent dans 19 pays et compte près de 5 millions d’utilisateurs dans le monde. Leur dernière innovation est le VoxeBot, un chatbot - robot qui parle via Facebook messenger - qui rend le débat public accessible et qui compte déjà plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs. Voxe.org a été récompensé par l’Open Society Foundations, le Google Impact Challenge France, les 101 Projets et Léonore est notamment fellow de l’Alliance des Civilisations des Nations Unies.

Claire Thoury

Claire Thoury est Déléguée Générale d’Animafac. Docteure en sociologie de l’Université Sorbonne Paris-Cité depuis le mois de mai 2017, sa thèse s’intitule : « L’engagement étudiant dans un monde d’individualisation : construction identitaire et parcours politiques ».

Elle est membre du Conseil d’Orientation des Politiques de Jeunesse et a été membre du comité pour la Stratégie Nationale de l’Enseignement Supérieur (Stranes) et du comité pour le Livre Blanc de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Entre 2010 et 2012, elle a été Vice-Présidente Étudiante de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

Vincent Tiberj

Vincent Tiberj est actuellement Professeur des Universités à Sciences Po Bordeaux, après avoir été chargé de recherche FNSP à Sciences Po Paris de novembre 2002 à septembre 2015, au CEVIPOF puis au CEE. Diplômé et docteur en science politique de l’Institut d’Études Politiques de Paris, il a également été visiting scholar à Stanford University et à Oxford University.

Spécialisé dans les comportements électoraux et politiques en France, en Europe et aux États-Unis et la psychologie politique, ses travaux portent aussi sur la sociologie politique des inégalités sociales et ethniques, la sociologie de l’immigration et de l’intégration et l’étude des systèmes de valeurs. Il travaille notamment avec la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme pour laquelle il a élaboré son Indice Longitudinal de Tolérance.

Joaquim Timoteo

Joaquim TIMOTEO est Chef de la Mission Observation et Evaluation de l’INJEP. Il a débuté sa carrière au Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ) et dirigé plusieurs études sur les questions d’insertion professionnelle des jeunes peu qualifiés ou d’orientation scolaire des diplômés de l’enseignement supérieur court.

Il rejoint l’INJEP en 2011 en tant que chargé d’études et de recherche et accompagne notamment les travaux d’évaluation du service civique auprès de l’Agence du service civique. Il est l’auteur avec Yaëlle AMSELLEM-MAINGUY de l’Atlas des jeunes en France (éd. Autrement).

Blandine Sillard

Blandine Sillard investit les questions de participation et d’engagement citoyen dès ses études, au travers d’expériences associatives, puis en agence de conseil, auprès et au sein de collectivités territoriales. Administratrice de l'association lyonnaise Anciela et engagée dans l’association Astérya depuis sa création en 2014, elle a contribué à la mise en place de ses différentes démarches, notamment celle des connecteurs citoyens, et développe depuis 2016 les activités de recherche et de formation.

Elle est également doctorante à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, rattachée au laboratoire CESSP, où elle étudie l’accompagnement des initiatives citoyennes par les associations, sous la direction de Loïc Blondiaux. Elle anime régulièrement des ateliers et dispositifs participatifs.

Emelyn Weber

Emelyn Weber est engagée depuis ses 14 ans à la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), dont le but est que les jeunes puissent, à travers l’action, être acteur.rice.s de leur vie et prendre place dans la société. A la fédération de Metz (Lorraine) qu'elle a présidé jusqu'à 2017, elle a pu vivre de nombreux projets collectifs et locaux par, pour et avec les jeunes : logement, dignité, précarité, chômage, citoyenneté, droits… Au CESE, elle représente également le Forum Français de la Jeunesse (FFJ), espace de représentation des jeunes par eux-mêmes et dont la JOC est une des organisations membres.

Emelyn Weber est titulaire d'un Master 2 en droit de l’urbanisme et de la construction. En décembre 2016, elle a co-rapporté un avis sur la construction d'une Europe dotée d'un socle des droits sociaux.

Voir le dossier

[Les Rencontres 2017] Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ?

Jeudi 14 décembre 2017 au CESE, Paris 16e

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Nous vous invitons d’ores et déjà à vous y inscrire et à vous tenir informés des initiatives et temps forts de cet évènement qui vise à apporter des éclairages et à ouvrir le débat, dans le cadre de tables rondes associant acteurs, chercheurs et décideurs politiques, sur la montée en puissance de la parole citoyenne des jeunes dans l’espace public.