Qui sommes nous ?

Gouvernance

L’INJEP soutient par son expertise le conseil d’orientation des politiques de jeunesse

A la fois think-tank en faveur des jeunes et lieu de concertation et d’expression des organisations de jeunesse, le conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ), placé auprès du Premier ministre, a été installé par Bernard Cazeneuve. L’expertise de l’INJEP a été mobilisée en appui à cette nouvelle instance.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a installé, jeudi 26 janvier, le conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ), en présence de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Présidé par Simon Besnard, anciennement président du MRJC (Mouvement rural de la jeunesse chrétienne), ce conseil est le résultat d’une demande des organisations de jeunesse et de la nécessité d’élargir la réflexion sur les politiques concernant les jeunes en France à tous les domaines qui touchent leur quotidien. Dans un objectif de simplification et de co-construction des politiques publiques, le COJ est la fusion entre le conseil national de l’éducation populaire et de la jeunesse, le conseil national de la jeunesse et le conseil national des missions locales.

Un carrefour des acteurs des politiques de jeunesse

Le COJ constitue un carrefour des acteurs des politiques de jeunesse, placé auprès du Premier ministre : l’Etat et ses agences, les collectivités, les associations, les partenaires sociaux et les jeunes eux-mêmes.

Lieu d’échanges et de concertations, sa composition même en fait un espace de rencontres et de débats. Il a pour mission de rendre des avis sur des projets de textes, sur des demandes d’agrément ou d’habilitation pour ses formations spécialisées. Il peut surtout être saisi, ou se saisir, de toute question relevant de la jeunesse.

Pour assurer son bon fonctionnement, le COJ est assisté d’un secrétaire général placé directement auprès du délégué interministériel à la jeunesse (DIJ). Laboratoire d’idées et de propositions, le COJ est libre de constituer des commissions ad hoc sur les sujets qu’il souhaite aborder et de faire émerger des propositions approfondies qui bénéficieront de son audience et de sa légitimité.

L’INJEP, pôle d’expertise mobilisé en tant que de besoin

L’INJEP constitue le pôle d’expertise mobilisé, en tant que de besoin, afin d’éclairer par ses travaux et la mobilisation de ses chargés d’études et de recherche, les actions du COJ.

Ainsi lors de la séance d’installation, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) a introduit trois ateliers : "Que nous disent les jeunes des modalités de participation politique ?", "Comment accompagner la dimension collective de l’engagement des jeunes", " Comment sécuriser les parcours de vie et d’insertion des jeunes ?".

 

Contenus associés

09 Février 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

European Youth

Ce document en anglais donne les résultats d'une enquête européenne menée auprès de jeunes âgés de 15 à 30 ans sur leur participation citoyenne à divers niveaux : actions volontaires, élections, dans des groupes ou des organisations qu'elles soient de jeunesse ou des clubs sportifs. Il prend en...
05 Février 2018

Éduquer dans un monde de droits [Dossier]

Le document se fait l'écho des actes du congrès des Aroéven et de leur fédération qui s'est déroulé en juin 2017. Au centre des préoccupations du numéro : la jeunesse, face à la loi, avec les droits de l'enfant et lorsqu'elle s'engage : face à la prise de responsabilité.   Extrait de Télémaque, la...
26 Janvier 2018

Éducatif (L') local, c'est l'affaire de tous ! [Dossier]

Ce numéro fournit des repères sur les dispositifs nationaux, valorise des actions locales et donne la parole aux principaux concernés : les jeunes et les acteurs de terrain. Il a pour objectif de décrypter comment la solidarité, fondement de la question éducative dans le cadre de la politique de...
15 Décembre 2017
-
Article de recherche

Les départements acteurs des politiques de jeunesse [Dossier]

Les restriction budgétaires n'ont aujourd'hui pas entamé le volontarisme des départements pour développer une politique territoriale de jeunesse.Les 20 ans de la politique de jeunesse de Savoie, donnent à la revue l'occasion de présenter douze projets qui ont vus le jour à l'échelon départemental...
10 Novembre 2017
-
Interview

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
09 Novembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Culture participative : une conversation sur la jeunesse, l'éducation et l'action dans un monde connecté

Avec les réseaux numériques, les jeunes deviennent acteurs des mondes connectés, multipliant les espaces de partage et les expériences culturelles participatives. Les trois universitaires réunis dans cet ouvrage analysent les pratiques et ouvrent des pistes de réflexion sur l'éducation, la culture...