Etudes et recherche

Rapport d’étude

La place des filles dans les juniors associations

L’INJEP publie un rapport d’étude sur la place des filles dans les juniors associations. Signé par Fransez Poisson de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et Emmanuel Porte de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) ce document a également bénéficié du concours d’Alexandre Pourtier, Karinne Guilloux et Séphane Guillemard (EHESP).
Intitulé La place des filles dans les juniors associations, ce rapport d’étude part d’un constat : les filles s’emparent moins du dispositif  des juniors associations que les garçons. Afin de mieux appréhender le dispositif dans son fonctionnement actuel, sous l’angle de la mixité et de la prise de responsabilités des jeunes filles, il tente de comprendre ce déséquilibre en interrogeant la structuration du réseau (territoire, activité, âge, nombre de membres, etc.), les modes d’organisation des jeunes et le rôle des adultes accompagnateurs.
Le retrait des filles de certaines participations associatives s’expliquerait d’abord par l’âge et le choix des activités qui caractérisent la sociabilité adolescente. Mais le rapport d’étude rappelle également l’importance du territoire et des adultes dans le processus d’émergence des juniors associations.
La place des filles dans les juniors associations, fait suite à un plan de développement adopté par le Réseau national des juniors associations (RNJA) en assemblée générale. Il prévoyait une étude sur la participation des jeunes filles dans ces instances qui permettent aux jeunes mineurs de prendre des responsabilités au sein de projet associatifs.

En savoir plus

Lire le rapport d’étude : La place des filles dans les juniors associations
Jeunesses : études et synthèses n° 30. « Juniors associations : la participation au prisme de la mixité »
 

Contenus associés

10 Novembre 2017

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
14 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Favoriser l’engagement des jeunes à l’école

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) s’est saisi d’un sujet qui lui paraît fondamental aujourd’hui dans le parcours éducatif des jeunes. Favoriser chez les jeunes collégiens et lycéens un éveil à une conscience citoyenne, et l’envie de contribuer par leur action et notamment par leur...
17 Octobre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

La confiance des Français dans les associations est stable depuis 10 ans

"Le comité de la charte du don en confiance, chargé d’évaluer l’éthique des associations et fondations faisant appel à la générosité du public, réalise chaque année un baromètre sur la confiance des Français. Pour ses dix ans, celui-ci dresse un bilan global de l’évolution de la confiance des...