Etudes et recherche

Bertrand Schwartz : l’INJEP salue la mémoire du "père" des missions locales

 
Bertrand Schwartz
 
C’est avec beaucoup de tristesse que l’INJEP a appris le décès de Bertrand Schwartz, "père" des missions locales, survenu le 30 juillet 2016 à l’âge de 97 ans. A priori rien ne destinait ce polytechnicien qui a fait ses classes dans les meilleurs lycées parisiens, à s’intéresser aux laissés pour compte du système éducatif. Après avoir intégré l’Ecole nationale supérieure de la métallurgie en 1948, comme professeur, avant d’en prendre la direction entre 1957 et 1966, il consacre  l’essentiel de sa carrière aux jeunes en difficulté dans leur insertion socio-professionnelle, parcours qui le conduira à obtenir en 1989 le Grawemeyer Award, prix international de l’éducation.
 
En 1981, le Premier ministre de l’époque, Pierre Mauroy confie à Bertrand Schwartz, la rédaction d’un rapport sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes qui changera radicalement l’approche des pouvoirs publics dans le domaine des politiques de jeunesse et introduira un nouvel acteur dans le champ des politiques d’insertion : les missions locales. Son credo ? Les pouvoirs publics doivent apporter aux 16-25 ans un accompagnement global sur la formation, la recherche d’emploi, la culture, mais aussi la santé et les loisirs. 
 
A la fois diagnostic et doctrine pour l’action, ce texte intitulé "L’insertion des jeunes en difficulté", reprend les thèses qu’il développe dès 1977, dans un autre livre, L’autre école, et qui pose comme méthode une pédagogie de l’écoute et de la valorisation des compétences et connaissances portées par chaque jeune, quel que soit son niveau d’étude. En effet, Bertrand Schwartz est convaincu que "rien ne se fera sans les jeunes. [Toute politique] ne peut être entreprise et menée à bien qu’avec ceux à qui elle s’adresse. C’est à eux qu’il revient de donner à l’ensemble des forces sociales concernées des raisons de s’acharner à construire de nouvelles voies". 
 
Aujourd’hui 1,5 millions de jeunes environ sont suivis chaque année par les missions locales. Elles constituent un maillon essentiel des politiques publiques de jeunesse, comme l’attestent encore la mise en œuvre récente des emplois d’avenir et de la garantie jeunes. 
 
En 1994, grâce aux fonds récoltés par le prix Grawemeyer Award, Bertrand Schwartz  a animé une association "Moderniser sans exclure", du nom d’un autre ouvrage où il revient sur son expérience et entend montrer que des solutions existent pour faire face à l'exclusion et au chômage. Bertrand Schwartz est docteur honoris causa des universités de Genève, Montréal, Bologne et Louvain-la-Neuve. Il a reçu le prix de l’Éthique 2008 et a été fait grand-croix de la Légion d’honneur, la plus haute distinction républicaine, en 2013. 
 
Les autres grands thèmes de son action sont la quête permanente du consensus, socle de tout partenariat, l’importance de la place faite aux acteurs et aux logiques de co-construction. Enfin Bertrand Schwartz a beaucoup réfléchi sur les mécanismes de transformation du vécu en expérience, c’est-à-dire en quelque chose que l’on sait observer et analyser. Par ce biais, il est possible de transformer l’expérience en savoir-faire, puis le savoir-faire en savoir. 
 
Brillant et opiniâtre, Bertrand Schwartz a laissé le souvenir d’une force de conviction exceptionnelle, capable de plaidoyer inlassablement auprès des cabinets ministériels, des élus locaux, comme dans les centrales syndicales. Un institut, à la fois laboratoire d’idées et observatoire, porte aujourd’hui son nom, à l’initiative de l’Union nationale des missions locales, auquel l’INJEP apporte son expertise dans le cadre du conseil pédagogique et scientifique.  
 
HOMMAGE A BERTRAND SCHWARTZ
 
Mercredi 28 septembre de 14h30 à 16h30 à Paris

L’Institut Bertrand Schwartz et l’UNML souhaitent rendre un hommage à Bertrand Schwartz, sous la forme de témoignages de personnes qui ont été profondément marquées par leur travail avec Bertrand Schwartz et qui s’en inspirent dans leurs actions pour l’avenir de l’action publique en faveur des jeunes, de la formation permanente et de l’innovation sociale.

 

Témoignages 

Accueil à 14h00 et début de la table-ronde à 14h30

La rencontre avec Bertrand Schwartz a marqué de nombreuses personnalités, qui s’en sont inspirées dans l’action publique en faveur de la formation et de l’insertion des jeunes. Ces rencontres seront illustrées par de nombreux témoignages, dont :

  • Philippe BERHAULT, secrétaire général adjoint de la fédération PSTE (Protection Sociale, Travail, Emploi) de la CFDT
  • Anne de BLIGNIÈRES, maître de conférences en sciences de l'éducation à l'Université Paris-Dauphine et présidente de l'Institut supérieur des métiers
  • Gilles GATEAU, directeur des Ressources Humaines d’Air France
  • Muriel PÉNICAUD, directrice nationale Business France
  • Hugues SIBILLE, président de la Fondation Crédit Coopératif et du Labo de l'Economie Sociale et solidaire

Cette journée se clôturera par un cocktail à partir de 16h30.

Informations pratiques

Jardin d'Acclimatation, théâtre du jardin
Bois de Boulogne, Paris 16e.
Métro Ligne 1 - Station Les Sablons (sortie 2)

Inscriptions gratuites et obligatoires avant le 20 septembre 

 

 

Contenus associés

23 Avril 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

L'éducation non formelle : chance ou défi pour le travail de jeunesse ? : conclusions des journées d'étude franco-allemandes

L'OFAJ a réuni les deux instituts de recherche sur la jeunesse les plus importants en Allemagne et en France, l’INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire) et le DJI (Deutsches Jugendinstitut, Institut allemand pour la Jeunesse). Deux Journées d’étude ont été organisées ces...
04 Avril 2018
-
Interview

Expérimentations : focus sur les territoires ultramarins

Interview de Malika Kacimi, cheffe de la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ)

Cinq appels à projets, 16 expérimentations, des restitutions programmées, plus d’une centaine de projets soutenus, la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ) rend public (ou s’apprête à le faire) de nombreux travaux sur la situation et les conditions de vie des jeunes ultramarins. Au menu : illettrisme, décrochage scolaire, violences faites aux femmes, co-éducation, santé, insertion socio-professionnelle...
03 Avril 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Expérimentation d'emplois francs

Le décret n° 2018-230 du 30 mars 2018 fixe les modalités de mise en œuvre de l'expérimentation du dispositif « emplois francs ». Relatif à  l'article 175 de la loi de finances initiale pour 2018, ce dispositif, prévu du 1er avril 2018 au 31 décembre 2019, consiste à verser une aide aux entreprises...