Agenda

Les jeunes, le travail et l’engagement

Journée d’étude de l'Institut de recherches économiques et sociales (IRES)

Noisy-le-Grand (93)

Qu’ils soient étudiants, salariés, « faux indépendants » ou naviguant entre ces différents statuts, les jeunes ont été au cœur des nombreuses mobilisations contre l’austérité des dernières années. Si les questions du travail et de l’insécurité sociale sont redevenues centrales dans les mouvements sociaux, les syndicats sont loin d’apparaître comme la seule médiation pour les porter, certains allant même jusqu’à parler d’un « alter-activisme » se développant contre les formes traditionnelles d’action collective, ou à côté d’elles. Des mobilisations récentes comme celles des livreurs à vélo oscillent entre le recours syndical et l’affirmation autonome, faisant écho à d’autres phénomènes passés (coordinations, collectifs d’emplois-jeunes…). Lors des dernières grandes mobilisations de 2016 en France, certains secteurs protestataires ont remis au goût du jour l’idée que le problème était peut-être moins la loi (travail) que le travail lui-même.

Plutôt que de reproduire les habituels débats sur les oppositions entre « anciens » et « nouveaux » (militantismes, mouvements sociaux…), cette journée d’études vise à documenter empiriquement des expériences concrètes de mobilisations des jeunes autour de la question du travail. En croisant la sociologie du travail et des relations professionnelles avec celle des mouvements sociaux, il s’agit de réfléchir concrètement à la façon dont les nouvelles générations redéfinissent sur le tas l’expérience du travail et les revendications qui vont avec, en s’appropriant des catégories anciennes ou en en inventant de nouvelles, en investissant les organisations existantes ou en créant d’autres cadres.

Pour plus de renseignement : lire la présentation de l'événement sur le site de l'IRES

 

20
sept
Information

IRES
16, boulevard du Mont d’Est
93192 Noisy-le-Grand Cedex

Site de l'IRES

Jeudi 20 Septembre 2018