Agenda

Les ambivalences du projet politique émancipateur de l'éducation populaire

Séminaire de recherche sur l’éducation populaire

Paris 6e

Socio-histoire de l'institutionnalisation de l'éducation populaire en France (1945-1985)

Par Léo Vennin, doctorant en Science politique, IEP Grenoble

Cette présentation, tirée d'une recherche doctorale en science politique en cours de réalisation, vise à questionner les relations historiquement tissées entre les mouvements d'éducation populaire et l'État. A l'appui d'un matériau empirique croisant les archives administratives et celles des mouvements et fédérations d'éducation populaire, il s'agit de questionner les incidences du processus d’institutionnalisation du champ de l’éducation populaire dans la recomposition des contenus pédagogiques, thématiques et militants portés par les mouvements et associations qui s’en réclament. À l’heure d’une certaine crise d’identité de ces mouvements mais aussi d’interrogations accrues sur leurs raisons d’être et leurs pratiques, il s’agit d’historiciser et de mettre à plat les mécanismes à l’oeuvre dans ce secteur des politiques publiques. Entre complémentarité et rivalité, contestation de l'ordre social et participation à l'action publique, logiques militantes et rationalités gestionnaires, que reste-t-il du projet politique émancipateur de l'éducation populaire ?

13
nov
Information

Université Paris Descartes

45 rue des Saints-Pères

Paris 6e

Bâtiment Jacob

5e étage, salle des thèses

Lundi 13 Novembre 2017
de 14h30 à 16h30