Librairie

Le(s) rapport(s) des jeunes au travail. Revue de littérature (2006-2016)

Rapport d'étude en ligne n°2017-02

100 pages

13/02/2017

Auteur : Marc LORIOL

Descriptif

Comité de suivi
Angelica Trindade-Chadeau, chargée d’études et de recherche, INJEP.


Méthodologie et problématique
Plutôt que de viser une impossible exhaustivité, cette revue de la littérature évoque un certain nombre de débats, d’enjeux, de questions de recherche, de résultats significatifs et actuels. Les enquêtes quantitatives, en définissant le plus souvent les « jeunes » comme les 18-29 ans, amalgament des situations sociales très différentes et leurs échantillons ne sont pas toujours suffisants pour réaliser des analyses statistiquement significatives des différences entre classes d’âge en fonction de la catégorie sociale, du sexe, de la situation familiale, du diplôme, etc. C’est pourquoi, dans cette revue de littérature, si les données chiffrées sont mobilisées, elles sont largement complétées par des études qualitatives portant sur des contextes professionnels et sociaux particuliers afin de rendre de compte de la façon toujours spécifique dont les catégories « jeunes » et « vieux » sont construites dans ces contextes.


Résumé
La première partie propose de passer d’une analyse critique de la notion de rapport au travail à l’étude de la construction conjointe, en situation, de l’identité professionnelle et du sens du travail. La deuxième partie, quant à elle, présente des études par grands secteurs professionnels (artisanat, industrie, fonction publique, vente et commerce, TIC, monde des arts, etc.) afin de mieux cerner les enjeux spécifiques, les dynamiques et les caractéristiques propres à ces secteurs.


Présentation de l’auteur
Sociologue au CNRS, Marc Loriol travaille depuis plus de 20 ans sur le mal-être et le bien-être au travail. Dans sa thèse, après avoir retracé l’histoire de la fatigue au travail, il a comparé la façon dont des ouvrières et des infirmières parlaient de leur fatigue. Il a ensuite mené des recherches sur la perception et la gestion du stress dans différents mondes professionnels : hôpital, transports publics, police, salles de concert, diplomatie, etc. Ses recherches explorent les dimensions sociales de la souffrance au travail, comment les conditions et l’organisation du travail, le sens des situations de travail, la mise en forme et la gestion des difficultés varient d’un milieu professionnel à l’autre ou à travers le temps. Il est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs livres.

Rapport remis en janvier 2017.