Librairie

Des sports et des jeunes

Agora débats/jeunesses n°68

168 pages

01/09/2014

Ce numéro consacré aux cultures sportives des jeunes propose des analyses sur les pratiques en clubs et les pratiques libres (terrains de sport, espaces publics, sports de nature…). Il part de l’hypothèse que les deux types d’activités sont complémentaires et que l’on n’assiste pas au rejet de la culture associative traditionnelle, même si le nombre de licences est en baisse dans quelques disciplines. 

Descriptif

DOSSIER

  • Des sports et des jeunes
    Un dossier coordonné par Jean-Pierre Augustin et Julien Fuchs
  • Introduction
  • Les cultures sportives des jeunes
    Julien Fuchs, Jean-Pierre Augustin Introduction
  • Le sport, un marqueur majeur de la jeunesse
    Jean-Pierre Augustin, Julien Fuchs

Les activités physiques et sportives ont connu un développement massif chez les jeunes depuis les années 1960. D’un côté, les associations sportives sont de loin celles qui rassemblent le plus grand nombre d’entre eux. D’un autre côté, face aux sports institutionnalisés, de nouvelles pratiques, accompagnant le processus d’individuation de la société, se développent en marge des pratiques traditionnelles. Le texte part de l’hypothèse que les deux types d’activités sont complémentaires et que l’on n’assiste pas, chez les jeunes, au rejet de la culture associative traditionnelle. Il rappelle d’abord la pluralité des cultures sportives des jeunes, évoque ensuite des champs d’étude à creuser et souligne enfin les grandes tendances de leur évolution.

  • Cultures juvéniles et loisirs sportifs de rue : une approche par l’espace public
    Christophe Gibout, Florian Lebreton

Motivé par les questions de la participation des jeunes dans l’espace public, l’objectif de cet article est, partant d’une relecture de travaux actuels ou récents, d’interroger les usages récréatifs et les pratiques ludosportives de la rue sous l’angle des cultures juvéniles, des sociabilités informelles, de la situation délibérative et de l’urbanité ludique. Comment est appréhendé pratiquement l’espace public par ces jeunes urbains ? Quelles représentations particulières interviennent dans la construction de pratiques délibératives ? Quels savoirs construits au sein des communautés pratiquantes jouent un rôle dans la fabrique des espaces publics de l’urbanité ludique ? Enfin, que nous apprend aujourd’hui la compréhension sociologique de ces cultures sportives juvéniles et parfois alternatives ?

  • Le parkour : approche ethnographique de communautés juvéniles de loisirs dans la ville
    Clément Prévitali, Benjamin Coignet, Gilles Vieille Marchiset

Dans la littérature scientifique, le parkour, défini par des déplacements libres et naturels dans un environnement urbain, est souvent analysé avec le filtre de l’urbanité, de la relation au risque et/ou du rapport contestataire à l’environnement. À partir d’une enquête ethnographique effectuée auprès de traceurs à Besançon (carnets d’observation, entretiens compréhensifs, données Internet), cet article propose une optique différente, qui met en exergue de véritables scènes de « re-création » de la vie sociale dans lesquelles des configurations relationnelles singulières s’imbriquent à différents niveaux : interindividuel, groupal, institutionnel et digital.

  • Le hip-hop ball américain, une culture adolescente du basket en banlieue parisienne
    David Sudre

L’article vise à analyser la construction identitaire de jeunes basketteurs de banlieue parisienne fortement influencés par l’univers du basket afro-américain. Dans un premier temps, il étudie comment et pourquoi ces jeunes s’approprient les normes et les valeurs véhiculées par les stars noires américaines du basket. Puis, dans un second temps, il démontre que cette culture américaine, dans le basket francilien, est avant tout une culture adolescente qui se développe avec le groupe de pairs et qui tend à disparaître à la fin de l’adolescence.

  • Des publics juvéniles fabricants de cultures sportives
    Le cas de deux sports pratiqués en club par des filles en Suisse romande

    Dominique Malatesta, Christophe Jaccoud), Dominique Golay

Une étude menée dans quatre clubs de twirling bâton et de football féminin montre que les filles grandissant dans des milieux populaires participent activement à la production d’une culture sportive. Les cultures sportives sont ainsi requalifiées comme étant le produit d’une intention (l’agir des pratiquantes) et d’un déjà-là (l’organisation sportive). L’organisation de ces clubs de sport donne à voir l’agentivité des enfants et éclaire des situations dans lesquelles ils contribuent à produire des pratiques culturelles qui ont force d’appartenance sociale et de reconnaissance.

  • Activité physique et équipements sportifs chez les jeunes au Québec
    Le cas de la patinoire du projet « Bleu, Blanc, Bouge » à Montréal-Nord
    Romain Roult, Sylvain Lefebvre, Jean-Marc Adjizian, Lucie Lapierre

L’objectif de cet article est d’analyser les impacts de l’implantation d’une patinoire extérieure dans le quartier de Montréal-Nord sur le niveau d’activité physique des populations locales ainsi que sur différents éléments socio-identitaires. Cette recherche permet de démontrer que l’implantation d’un équipement sportif de proximité invite la population jeune à s’engager dans des pratiques physiques actives et renouvelle certaines formes d’appropriation territoriale. Cette étude expose également le fait que la construction d’une infrastructure sportive n’est pas suffisante pour attirer des pratiquants faiblement actifs ou inactifs. Il semble en effet nécessaire de corréler cet aménagement à différentes formes d’animation du site de pratique.

SOUS DOSSIER

Les élèves ruraux face à la stigmatisation des territoires
Yves Alpe, Angela Barthes

L’école rurale est l’objet depuis plus d’un siècle de débats sur sa capacité à proposer aux élèves une scolarité conforme aux attentes du modèle républicain de l’école publique. Les recherches sur les trajectoires scolaires des élèves ruraux ont montré la bonne tenue de leurs résultats, elles ont aussi souligné la modestie relative de leurs ambitions. Face à l’hétérogénéité croissante du « rural » et à la généralisation des modèles culturels, les politiques publiques, axées sur la réduction d’un prétendu « déficit socioculturel », se sont avérées inefficaces, et parfois même pénalisantes, dans la mesure où elles participent à la stigmatisation des territoires ruraux.

Les trois âges de socialisation des adolescents ruraux
Une analyse à partir des mobilités quotidiennes
Julian Devaux

Cet article entend apporter un éclairage sur une catégorie peu investie en sociologie de la jeunesse, en l’occurrence l’adolescence rurale, à partir des résultats issus d’une ethnographie localisée, réalisée auprès d’adolescents résidant en Seine-et-Marne. Ce choix méthodologique offre l’occasion, d’une part, de rendre compte des spécificités de la socialisation de ces adolescents, à partir de l’analyse de leurs pratiques de mobilités quotidiennes, et, d’autre part, de privilégier une approche diachronique dans l’analyse qui permet de faire émerger trois âges structurants dans l’apprentissage de la mobilité et la construction de soi de ces adolescents, en même temps que d’importants effets de genre.

Les pratiques musicales « populaires » contemporaines, une activité juvénile sous influence parentale et scolaire
Rémi Deslyper

Cet article revient sur l’indépendance vis-à-vis des parents et de l’école de musique régulièrement prêtée aux jeunes instrumentistes de musiques « populaires » contemporaines. Après avoir montré, dans une première partie, le rôle des parents dans les débuts de l’activité musicale des instrumentistes, ils montrent, dans une seconde partie, que le recours massif à l’apprentissage autodidacte n’exclut pas pour autant toute forme de domination de l’école de musique.

Lectures

Comptes rendus de lecture

  • Bouneau C., Callède J.-P. (dir.), Léo Lagrange, une perspective de renouvellement dans la construction des jeunes générations ?, MSHA, 2012, par Jean-Pierre Augustin
  • Darmon M., Classes préparatoires, la fabrique d’une jeunesse dominante, La Découverte, 2013, par Morgane Maridet
  • Greffier L., Animer le territoire, territorialiser l’animation, Carrières sociales éditions, 2013, par Jean-Pierre Augustin
  • Haegel F., Les droites en fusion. Transformations de l’UMP, Les Presses de Sciences Po, 2012, par Éric David
  • Informations sociales, no 177, « Le volontarisme aux États-Unis : un lien social à l’épreuve », mai-juin 2013, par Nathalie Fuchs
  • Zunigo X., La prise en charge du chômage des jeunes. Ethnographie d’un travail palliatif, Éditions du Croquant, 2013, par Francis Lebon