Librairie

Bande dessinée, jeunesses et activités corporelles

Agora débats/jeunesses n°78

170 pages

01/02/2018

Un dossier coordonné par Sébastien Laffage-Cosnier, Christian Vivier et Julien Fuchs

Descriptif

Les bandes dessinées proposent-elles des injonctions normatives du corps des jeunes filles et garçons ? Ont-elles été, selon les époques, les générations, les cultures…, un lieu de conservation des traditions ou, au contraire, un levier de changements et d’évolutions des mentalités  ? Participant à son niveau à l’éducation de la jeunesse, dans quelle mesure la bande dessinée interroge-t-elle les valeurs assignées au sport ou les bienfaits supposés de l’activité physique ?

Fruit d’un appel à contribution, ce dossier de la revue Agora débats/jeunesses portant sur la BD explore ces questions à travers l’analyse d’ouvrages d’époques et d’auteurs très différents : de l’album illustré Le Pierrot sportif, au héros Thorgal, en passant par l’oeuvre de Jean-Jacques Servais ou de Jean Harambat ou bien encore les mangas japonais…
 

SOMMAIRE

Introduction. La bande dessinée, miroir ou moteur des activités physiques des jeunes ? – Sébastien Laffage-Cosnier, Christian Vivier, Julien Fuchs

L'album d'inspiration catholique Pierrot sportif, un idéal d'éducation physique et sportive pour les jeunes garçons après 1930 Emmanuel Auvray, Yohann Fortune

Thorgal, une masculinité « douce » comme modèle pour la jeunesse Pierrick Desfontaine, Prune Mesyngier, Jean-Nicolas Renaud 

Représentation du corps des héroïnes chez Jean-Claude Servais. Philosophie de l'autorité et mise en scène des jeunes corps féminins Camille Roelens   

« Un rugby de petites choses » en bande dessinée.  À propos de En même temps que la jeunesse de Jean Harambat  Vincent Marie

Le manga de sport comme récit de formation pour la jeunesse au Japon Bounthavy Suvilay


HORS DOSSIER

Les nouvelles formes de l’activisme radical chez les jeunes Chiliens. Distinction, autonomisme et action directe Angelo Montoni 

L’attentat de Charlie Hebdo du point de vue d’élèves dits « musulmans ». Étude sur l’action politique de l’école Alice Simon