Éducation, formation orientation

Éducation

Violences scolaires : constat, prévention et actions

intervention de Danielle Zay

Danielle Zay, Professeure émérite, Université Charles de Gaulle Lille 3, Sciences de l'éducation, est intervenue lors d'une table ronde organisée sur le thème "violences scolaires : constat, prévention et actions. Elle a intitulé son exposé : "Et si les élèves réglaient eux-mêmes leurs problèmes ?". Merci à Danielle Zay d'avoir confié à l'INJEP les documents de son intervention (présentation et texte) ....

Georges Fotinos (membre de l'observatoire international de la violence à l'école) et Bernard Noly (Francas) sont également intervenus lors de cette table ronde. Nous en parlerons dans un prochain article.

L'intervention de Danielle Zay s'appuie notamment sur des recherches réalisée en Corée du Sud, en Angleterre et France. Elle propose par ailleurs de partir du point de vue des élèves ce qui ne veut pas dire l'adopter et préconise la médiation entre pairs comme stratégie anti-violence.

Extrait de l'intervention de Danielle Zay

«Cette communication présente les résultats de mes recherches internationales, notamment la dernière à paraître dans un ouvrage édité par l'Harmattan : «L'éducation inclusive : mythe ou réalité ?». Un des thèmes traités concerne la violence entre élèves.

Qu'en disent-ils dans les enquêtes les interrogeant ? Le harcèlement, l'agression, les brimades existent partout, mais ils sont perçus très différemment par les jeunes selon les traditions nationales culturelles, les politiques éducatives et les stratégies d'établissement suivies dans chaque pays.

Je présenterai brièvement trois types de réponses recueillies auprès de collégiens dans 3 pays :

- l'un dont les modèles éducatifs sont plutôt autoritaires et répressifs, la Corée du Sud, dans la tradition confucéenne et les suites de la colonisation japonaise,

- deux autres, qui s'inspirent de la politique démocratique préconisée par le Conseil de l'Europe,

- l'un, la France, où une administration forte et encore centralisée garantitl'équité entre tous et la sécurité sur l'ensemble du territoire,

- l'autre, l'Angleterre, où le modèle d'une école partenaire de la communauté qui l'environne inspire une politique contractuelle avec les élèves et leurs familles et s'appuie sur le rôle joué par des élèves formés à être des médiateurs dans les conflits entre leurs pairs.

L'enquête menée dans les 3 pays cités a fait apparaître qu'un nombre plus ou moins important d'élèves étaient à la fois agresseurs et victimes tour à tour, en particulier quand ils exerçaient des représailles contre des adversaires qui les avaient maltraités.»

Présentation de l'intervention de Danielle Zay :

Texte de l'intervention de Danielle Zay :

Ouvrage à paraître de Danielle Zay :

L'éducation inclusive : mythe ou réalité ? - Paris : Ed. L'Harmattan

A lire aussi sur le même sujet :

- Stratégie partenariale pour lutter contre la violence à l'école (J.-C. Richez) sur Ressources jeunesse

- Sécurité à l'école : l'Ecole et son contexte (Eric Debarbieux) : Ressources jeunesse

Contenus associés

28 Juin 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Parité entre les femmes et les hommes parmi les repésentants des lycéens au Conseil supérieur de l'éducation

Le décret n° 2018-526 du 26 juin 2018 concerne la parité entre les femmes et les hommes parmi les représentants des lycéens au Conseil supérieur de l'éducation. Ce décret s'appliquera à compter des élections des représentants des lycéens qui auront lieu en 2019. Il prévoit que les candidats...
12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...