Éducation, formation orientation

Éducation populaire / Animation

Valérie Fourneyron estime stratégique le rôle de l’INJEP

Intervenant au conseil d’administration de l’INJEP, la ministre a dit toute l’importance de l’institut dans le cadre du projet qu’elle entend mener pour les jeunes au sein du gouvernement.

Valérie Fourneyron, ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a salué le travail mené par l’INJEP et souligné l’importance que revêtent à ses yeux ses fonctions d’observatoire et d’agence du programme européen « Jeunesse en action », dans le projet de politique générale, à forte dimension interministérielle, qu’elle destine à la jeunesse. « Le rôle de l’INJEP n’est pas un rôle périphérique, mais totalement stratégique », a déclaré la ministre dans une intervention prononcée au conseil d’administration de l’INJEP, le 11 juillet 2012, affirmant qu’elle veillerait à ce que l’ensemble des axes de travail, les préconisations, les analyses portées par l’Observatoire, puissent être davantage pris en compte par l’ensemble de ses services et inspirer l’action interministérielle du gouvernement en matière de jeunesse.

Mobilité et inclusion
S’agissant du programme européen « Jeunesse en action », Valérie Fourneyron a dit son attachement à « un volet spécifique jeunesse, avec des moyens fléchés et une agence dédiée ». Jugeant « indispensable que la mobilité des jeunes puisse perdurer dans le secteur de l’éducation non formelle », la ministre a expliqué que le maintien d’une agence idoine constitue « la meilleure façon de prendre en compte les inégalités entre jeunes en matière d’expérience à l’étranger », vecteur d’inclusion, et de réaffirmer l’engagement en faveur d’une citoyenneté européenne.

« Nous avons à mener une politique de logement, des politiques en matière de santé et nous avons (…) à faire progresser l’accès aux droits sociaux » a assuré, par ailleurs, Valérie Fourneyron, esquissant les grandes lignes d’une politique qui, a-t-elle ajouté, « ne doit pas être un puzzle, mais bien une politique interministérielle, dans un dessein commun ». Elle a enfin exhorté les membres du conseil d’administration et l’ensemble du personnel de l’INJEP à se mobiliser autour de cette vision.

Contenus associés

09 Novembre 2017
-
Bibliographie

Education populaire : Histoire - Octobre 2017

Mission Documentation - Centre de ressources INJEP, octobre 2017

Cette sélection bibliographique propose des références extraites de Télémaque, catalogue du fond documentaire de l’INJEP. Les références proposées ci-dessous sont consultables au centre de documentation de l’INJEP....
28 Septembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Des livres pour éduquer les citoyens : Jean Macé et les bibliothèques populaires (1860-1881)

Les débuts des années 1860 en France ont été marqués par l'éclosion de nombreuses bibliothèques populaires. Des hommes, notables souvent, laïques, protestants, ont appliqué un certain nombre des idées philanthropiques développées après 1848, pensant, comme Jean Macé, que la bibliothèque permettait...
25 Septembre 2017
-
Texte législatif ou règlementaire

Décret du 18 septembre 2017 relatif au statut particulier des conseillers d'éducation populaire et de jeunesse

  Le décret n° 2017-1351 du 18 septembre 2017 modifiant le décret n° 85-721 du 10 juillet 1985 procède à la mise en œuvre du protocole relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations et à l'avenir de la fonction publique au bénéfice des membres du corps des conseillers d'éducation...