Éducation, formation orientation

Éducation populaire / Animation

Valérie Fourneyron estime stratégique le rôle de l’INJEP

Intervenant au conseil d’administration de l’INJEP, la ministre a dit toute l’importance de l’institut dans le cadre du projet qu’elle entend mener pour les jeunes au sein du gouvernement.

Valérie Fourneyron, ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a salué le travail mené par l’INJEP et souligné l’importance que revêtent à ses yeux ses fonctions d’observatoire et d’agence du programme européen « Jeunesse en action », dans le projet de politique générale, à forte dimension interministérielle, qu’elle destine à la jeunesse. « Le rôle de l’INJEP n’est pas un rôle périphérique, mais totalement stratégique », a déclaré la ministre dans une intervention prononcée au conseil d’administration de l’INJEP, le 11 juillet 2012, affirmant qu’elle veillerait à ce que l’ensemble des axes de travail, les préconisations, les analyses portées par l’Observatoire, puissent être davantage pris en compte par l’ensemble de ses services et inspirer l’action interministérielle du gouvernement en matière de jeunesse.

Mobilité et inclusion
S’agissant du programme européen « Jeunesse en action », Valérie Fourneyron a dit son attachement à « un volet spécifique jeunesse, avec des moyens fléchés et une agence dédiée ». Jugeant « indispensable que la mobilité des jeunes puisse perdurer dans le secteur de l’éducation non formelle », la ministre a expliqué que le maintien d’une agence idoine constitue « la meilleure façon de prendre en compte les inégalités entre jeunes en matière d’expérience à l’étranger », vecteur d’inclusion, et de réaffirmer l’engagement en faveur d’une citoyenneté européenne.

« Nous avons à mener une politique de logement, des politiques en matière de santé et nous avons (…) à faire progresser l’accès aux droits sociaux » a assuré, par ailleurs, Valérie Fourneyron, esquissant les grandes lignes d’une politique qui, a-t-elle ajouté, « ne doit pas être un puzzle, mais bien une politique interministérielle, dans un dessein commun ». Elle a enfin exhorté les membres du conseil d’administration et l’ensemble du personnel de l’INJEP à se mobiliser autour de cette vision.

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Étude sur l’impact d’internet et des médias sociaux sur la participation des jeunes et le travail de jeunesse

"Ce résumé exécutif synthétise brièvement les principales conclusions d'une étude qui explore comment Internet et les médias sociaux influencent la citoyenneté active des jeunes et leur participation aux sphères publiques des sociétés démocratiques et, aussi, comment ceux qui travaillent avec eux,...
22 Mai 2018
-
Note de synthèse

Le collaboratif, nouvel horizon utopique ?

"Participatif, collaboratif, coopératif, pair à pair, les mots se bousculent pour évoquer un univers en plein fourmillement. Ces pratiques se développent notamment parce qu’elles font écho à de nouvelles aspirations"... Pour une partie de la population, le « faire ensemble » devient ainsi un nouvel...
09 Mai 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les entreprises de l'économie sociale et solidaire dans les quartiers "politique de la ville". Etude statistique exploratoire

Les entreprises de l’ESS, à travers leur ancrage territorial, leur utilité sociale revendiquée, leur présence dans l’insertion par l’activité économique et la lutte contre l’exclusion, mais aussi des secteurs comme la médiation sociale, l’animation socio-culturelle, le sport etc. ont a priori un...