Participation, engagement, citoyenneté

Accès aux droits

Rapport de l'évaluation de l'action "13-18 Questions de justice" dans l'agglomération de La Rochelle

L'Injep vient de réaliser l'évaluation de l'action "13-18 Questions de justice" dans l'agglomération de La Rochelle. L'exposition de la Protection judiciaire de la jeunesse est ici présentée par des animateurs de structures jeunesse à des élèves de classes de 4e. Une expérience pleine d'enseignements...

Extraits :

«L'action "13-18 questions de justice" est pilotée depuis 4 ans par l'agglomération et la Ville de La Rochelle au sein des collèges de l'agglomération auprès des classes de 4e.

Des interventions de 2 h sont conduites par des animateurs de structures jeunesse (centres sociaux, services jeunesse) proches des collèges à partir d'une exposition initiée par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Cette action a pour objectif de sensibiliser les jeunes à leurs droits, à leurs devoirs et aux conséquences d'infractions à la loi. Plus globalement, c'est un outil d'éducation à la citoyenneté.

Rappel de la commande

En septembre 2009, la communauté d'agglomération de La Rochelle et la ville de La Rochelle ont passé commande à l'Injep (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire) d'une "évaluation externe permettant de porter un regard distancié et une analyse critique des données recueillies par leurs propres services, donc un apport supplémentaire par rapport aux bilans produits en 2007 et 2008".»

(...)

Impact de l'exposition et de l'animation sur les publics

(Conclusion du chapitre)

L'action « 13-18 Questions de justice» à un effet immédiat chez les jeunes collégiens qui manifestent une attention, un intérêt soutenu et sont très réactifs au cours et à l'issue de l'exposition. Ils découvrent un domaine, celui de la justice, de leurs droits et leurs devoirs qu'ils ne connaissaient pas.

De ce point de vue, cette exposition constitue un moment incontournable de l'apprentissage de la citoyenneté, qui passe d'abord par un éclairage sur ses droits et devoirs, dès l'adolescence.

Pour autant, on peut se demander à la lumière de nos évaluations a posteriori si cette manifestation à elle seule suffit à produire un impact durable sur leur connaissance et influe sur leur comportement.

Elle s'est inscrite à un moment donné sur le palimpseste1 de leur mémoire etquelques mois plus tard, il n'en reste que des traces imprécises.

Contenus associés

05 Juillet 2018

Adolescence en exil : les parcours pluriels et singuliers des mineurs non accompagnés - Récits, réflexions et pratiques autour d'une situation paradoxale [Dossier]

Le dossier s'attache à retranscrire l'expérience des jeunes mineurs isolés.Il se heurte dans un premier temps à l'espace de langage dans lequel ils s'inscrivent, pour ensuite rencontrer les traumatismes des enfants et faire le récit du parcours géographique réel de ces adolescents.Il traduit enfin...
02 Mai 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Zadig après l'école : pourquoi les décrocheurs scolaires raccrochent-ils ?

La lutte contre le décrochage scolaire appelle une forte mobilisation d'acteurs oeuvrant dans différents champs : l'école, la prévention spécialisée, la mission locale, l'animation socio-culturelle, etc. Les moyens mis en oeuvre sont à la hauteur des enjeux politiques et économiques du problème....
09 Avril 2018
-
Article de presse / Revue de presse

L'engagement : "Qu'est-ce que tu fous là ? [Dossier]

Les auteurs reviennent dans le numéro sur le sens de l'engagement de son point de départ : une simple poignée de main à son sens plus élevé du militantisme avec Jacques Ion. Il reste que deux parties structurent ce dossier issu d'une démarche réflexive sur le travail social : l'une relevant de...
04 Avril 2018
-
Interview

Expérimentations : focus sur les territoires ultramarins

Interview de Malika Kacimi, cheffe de la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ)

Cinq appels à projets, 16 expérimentations, des restitutions programmées, plus d’une centaine de projets soutenus, la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ) rend public (ou s’apprête à le faire) de nombreux travaux sur la situation et les conditions de vie des jeunes ultramarins. Au menu : illettrisme, décrochage scolaire, violences faites aux femmes, co-éducation, santé, insertion socio-professionnelle...
26 Mars 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Pour des élèves en meilleure santé

Pour le CESE, la santé des élèves est un des déterminants de la réussite scolaire. le Conseil observe un fort décalage entre les objectifs assignés à cette politique et les actions sur le terrain. Cet avis propose d'impulser un changement présenté en trois axes....