Rapport d'activité 2011 de l'INJEP

Si 2010 a été l'année de l'emménagement de l'INJEP à Paris et celle de la définition d'un nouveau projet pour l'établissement, 2011 constitue la première année pleine de fonctionnement de l'Institut dans ses nouveaux locaux, son nouveau périmètre et ses nouvelles missions. C'est l'année où la fonction nouvelle d'Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse de l'INJEP a pris tout son sens, à côté de sa fonction d'opérateur du programme européen « Jeunesse en action » assuré par l'Agence française du programme européen « Jeunesse en action » (AFPEJA).

Cette mission d'observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse a été confirmée par la nouvelle équipe gouvernementale fin novembre 2010, conformément au contrat d'objectifs et de performance signé le 3 décembre de cette même année.

Aux organes de gouvernance du nouvel INJEP, il ne manquait plus que le conseil scientifique. Il a été installé le 2 février 2011 par la secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative, Mme Bougrab. C'est le sociologue Olivier Galland qui a été désigné pour le présider.

La contribution de l'INJEP à l'Agence du service civique a été reconduite. Outre sa participation au conseil d'administration et au comité stratégique, l'INJEP a réalisé pour l'Agence un panorama des services civiques en Europe, élaboré le cahier des charges pour l'évaluation de l'impact du service civique sur les jeunes et co-organisé plusieurs événements dans le cadre de l'année européenne du bénévolat et du volontariat pour laquelle l'AFPEJA s'est fortement mobilisée.

 

Un nouvel Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse

 

Le conseil scientifique a validé le programme de travail de l'institut et contribué au lancement des deux chantiers commandés par la ministre, à savoir :- la mise en place d'un recueil des données de cadrage sur la jeunesse avec la participation des principaux services statistiques ministériels ; - la préparation de la première édition du rapport de l'Observatoire sur l'état de la jeunesse prévue pour fin 2012.

Ces deux chantiers ont tout de suite donné une dimension interministérielle à l'Observatoire et permis la mise en place de partenariats avec des organismes publics de référence comme le CEREQ, l'INPES ou la CNAF ou des services statistiques ministériels comme la DARES, la DREES ou la DEPP.Des contacts ont par ailleurs été pris avec l'Union nationale des missions locales, promoteur de l'Institut Bertrand Schwartz, et avec l'Observatoire de l'action sociale décentralisée, deux organismes aux fonctions complémentaires d'observation.

Plusieurs études et recherches ont été lancées ou commandées, dont on trouvera le détail au chapitre « Observation et évaluation » de ce rapport d'activité.

Ces travaux n'auraient pas pu s'engager sans le recrutement d'une chef de projet qui a pu mettre à profit des compétences acquises comme corapportrice des rapports sur la jeunesse de 2001 et 2002 et experte des politiques publiques. Enfin, l'équipe des chargés d'études et de recherche a vu ses compétences enrichies en expertise d'évaluation et de statistiques, ainsi que dans le domaine des politiques éducatives.

Contenus associés

05 Juillet 2018

Adolescence en exil : les parcours pluriels et singuliers des mineurs non accompagnés - Récits, réflexions et pratiques autour d'une situation paradoxale [Dossier]

Le dossier s'attache à retranscrire l'expérience des jeunes mineurs isolés.Il se heurte dans un premier temps à l'espace de langage dans lequel ils s'inscrivent, pour ensuite rencontrer les traumatismes des enfants et faire le récit du parcours géographique réel de ces adolescents.Il traduit enfin...
12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Étude sur l’impact d’internet et des médias sociaux sur la participation des jeunes et le travail de jeunesse

"Ce résumé exécutif synthétise brièvement les principales conclusions d'une étude qui explore comment Internet et les médias sociaux influencent la citoyenneté active des jeunes et leur participation aux sphères publiques des sociétés démocratiques et, aussi, comment ceux qui travaillent avec eux,...
23 Avril 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

L'éducation non formelle : chance ou défi pour le travail de jeunesse ? : conclusions des journées d'étude franco-allemandes

En collaboration avec l’INJEP (Institut National pour la Jeunesse et l’Éducation populaire) et le DJI (Deutsches Jugendinstitut, Institut allemand pour la Jeunesse), deux Journées d’étude franco-allemandes ont été organisées avec pour objectif d’offrir une plateforme d’échange aux acteurs du travail...
10 Avril 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Learning mobility, social inclusion and non-formal education. Access, processes and outcomes

Axé sur la mobilité apprenante en Europe , ce document regoupe des contributions de différents chercheurs en Europe afin de permettre en mieux saisir la complexité et l'hétérogénéité de la jeunesse européenne face à cette mobilité. A noter, deux articles co-signés par Francine Labadie, coordinatrice...
04 Avril 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

3ème : Regard sur le mal-logement en Europe 2018

Ce rapport dresse un état des lieux du mal-logement en Europe à destination des autorités locales, nationales et européennes tout en proposant une base d’action, des orientations à adopter et des écueils à éviter pour la mise en place de stratégies intégrées visant la réduction et l’élimination du...