Conditions de vie, travail, emploi

Santé

Quand un enfant se donne "la mort" : Attachement et sociétés

Boris Cyrulnik , Jeannette Bougrab (Préfacier), Odile Jacob, septembre 2011, 160 p.

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, a remis son rapport à la Secrétaire d'État à la jeunesse et à la vie associative, jeudi 29 septembre 2011, rapport qui lui avait été commandé en janvier 2011.
Dans sa préface, Jeannette Bougrab souligne "l'approche pluridisciplinaire [de l'auteur] mêlant neurobiologie, biochimie, psychologie, sociologie et autres disciplines." qui donne au rapport son originalité.
Si le phénomène reste marginal, l'auteur note que « les suicides aboutis sont rares » chez les 5-12 ans, mais, ajoute-t-il, « ils sont certainement plus fréquents car les chiffres ne parlent que des suicides évidents » . Il constate également que « l'idée de la mort apparaît plus tôt et l'âge de la première tentative s'abaisse avec la meilleure maturation physique et psychique des petits ».
Dans son rapport, Boris Cyrulnik énonce les signes annonciateurs du suicide chez les enfants et établit une distinction selon les genres. Il se place dans la prévention dont il envisage plusieurs aspects et émet des propositions : « autour de la naissance », « autour de la famille », « autour du suicidé » et « autour de l'école ».

Quand un enfant se donne la mort : Attachement et sociétés, Boris Cyrulnik et Jeannette Bougrab (Préfacier) - Odile Jacob, 160 p.

Contenus associés

26 Mars 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Pour des élèves en meilleure santé

Pour le CESE, la santé des élèves est un des déterminants de la réussite scolaire. le Conseil observe un fort décalage entre les objectifs assignés à cette politique et les actions sur le terrain. Cet avis propose d'impulser un changement présenté en trois axes....
27 Février 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Etudiants : acteurs de leur santé ? : regards pluridisciplinaires

Les étudiants universitaires ont longtemps été considérés comme une population privilégiée, à l'abri des problèmes de santé et des soucis de la vie active. Pourtant, des signes de détresse psychologique, de conduites à risque et d'addictions sont davantage remarquables que chez des jeunes actifs du...