Modes de vie, sociabilités, pratiques sportives

Culture et sport

Ouvrage collectif sous la direction de Françoise Liot

Projets culturels et participation citoyenne

Le rôle de la médiation et de l'animation en question

PRÉSENTATION (4e de couverture)

Comment penser aujourd'hui la relation du public à la culture ? L'idéal de démocratisation culturelle a montré ses limites aussi bien dans ses résultats que dans ses principes. Surtout le champ culturel apparaît de moins en moins autonome, les projets traversent de nouveaux milieux, des plus indifférenciés tels la ville, l'espace public aux plus spécifiques tels la prison, l'hôpital. Cette transversalité conduit à redéfinir les principes et les modalités d'action et remet en question des distinctions qui semblaient fondatrices : le rapport entre l'art comme oeuvre ou comme pratique, entre l'amateur et le professionnel, entre le social et le culturel...

Cet ouvrage collectif se propose d'examiner les notions de démocratisation, de démocratie ou de diversité culturelles sur lesquelles se sont fondées et se (re)fondent aujourd'hui les idéaux de l'action culturelle. Il rend compte aussi d'un certain nombre de pratiques qui ont pour point commun d'engager la participation des habitants, des populations ou des personnes et ainsi d'interroger la notion même de public de la culture. Au final, cette transformation du champ culturel conduit à ré-envisager la place des professionnels dans ces projets, notamment celle des animateurs et des médiateurs

SOMMAIRE

Introduction : Art, culture et animation. De nouvelles articulations sont-elles possibles ?
Françoise Liot

Chapitre 1 : Quelles représentations et quelles politiques de la culture ?
- Le travail de la culture : des concepts aux pratiques
Christian Maurel
- Le sociologue et l'animateur ou l'observation et l'action
Pierre Baracca
- Une véritable diversité culturelle ressort des politiques culturelles en Europe
Fabrice Raffin
- Expérience "l'art à la marge constitue-t-il un enjeu de société ?"
Catherine Piet-Burguès

Chapitre 2 : Quels modes d'appropriation de la culture sont-ils possibles ?
- Pratiques artistiques et pratiques d'animation. La portée du champ élargi des arts plastiques
Cécile Croce
- Art et expression citoyenne les "Nouveaux Commanditaires" de la Fondation de France
Jean-Paul Fourmentraux
- Qu'est-ce qu'une action culturelle appropriée ? De quelques enseignements à tirer du projet "culture et Santé" réalisé par script et l'institut Bergonié à Bordeaux
Jean-Paul Rathier et Laura Innocenti
- Résidences d'artistes et implication de la population locale. Le cas du forum du Blanc-Mesnil
Daniel Urrutiaguer

Chapitre 3 : Quelle place pour la participation dans les projets culturels ?

- Pour une pensée politique de la culture. L'exemple du laboratoire d'innovation sociale par la Recherche-action
Hugues Bazin
- Culture, science et participation citoyenne
Claude Escot
- Les actions culturelles à visée pédagogique : de La difficulté de nommer. Le cas de l'éducation au cinéma
Perrine Boutin
- Des effets supposés des projets culturels sur la citoyenneté généalogie et usages de quelques arguments dans les dispositifs de médiation culturelle
Nathalie Montoya

Chapitre 4 : Comment prendre en compte la diversité culturelle ?
- Une politique à l'épreuve de la diversité culturelle le cas de la ville de Bordeaux
Sarah Montero
- Le défi de l'interculturel pour l'animation professionnelle la maison des civilisations et de l'unité réunionnaise
Alexandra de Cauna
- Expérience "Villes des musiques du monde"
André Falcucci

Conclusion : La culture au risque de la valeur d'échange
Alain Lefebvre

Éditions L'Harmattan, Collection Animation et Territoires, octobre 2010, 228 pages - 21,50€
Lire un extrait de cet ouvrage

Contenus associés

28 Septembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Des livres pour éduquer les citoyens : Jean Macé et les bibliothèques populaires (1860-1881)

Les débuts des années 1860 en France ont été marqués par l'éclosion de nombreuses bibliothèques populaires. Des hommes, notables souvent, laïques, protestants, ont appliqué un certain nombre des idées philanthropiques développées après 1848, pensant, comme Jean Macé, que la bibliothèque permettait...
17 Juillet 2017
-
Comptes-rendus de conférence-débat

Compte-rendu : L’engagement des descendants d’immigrés, une citoyenneté sans frontières ?

Conférence-débat de l’INJEP à l’Institut français des relations internationales

A rebours du portrait pessimiste d’une jeunesse désabusée, désengagée et apolitique l’engagement des jeunes fait l’objet d’une ample littérature. Mais rares sont les études qui traitent des ressorts de l’engagement transnational des descendants d’immigrés. Un rapport d’études de Laurent Lardeux, chargé d’études et de recherche à l’INJEP, sur ce sujet a fait l’objet d’un débat à l’Institut français des relations internationales. L’occasion de tordre l’idée reçue selon laquelle l’engagement au-delà des frontières induirait mécaniquement un déficit d’intégration dans le pays de résidence. Compte-rendu.
20 Juin 2017
-
Enquête ou sondage

Législatives 2017 : forte abstention chez les jeunes

74 % des 18-24 ans ne sont pas allés voter ce dimanche 18 juin 2017 pour le second tour des législatives.  Le taux d'abstention pour l'ensemble de la population est de 56,6 %, selon l'enquête Ipsos / Sopra Steria, 18 juin 2017. Au premier tour des législatives, ils étaient 63 % des 18-24 ans à...
19 Juin 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Conceptualiser l'animation socioculturelle : un agir professionnel en vue de la participation démocratique et de la cohésion sociale

L'animation socioculturelle est considérée comme l'un des trois métiers historiques du travail social. Depuis son apparition dans les années 1960, la profession cherche à définir ses racines, ses champs d'intervention, ses pratiques et à s'ancrer dans le travail social. Enseignée aujourd'hui à un...