Pour une politique de l'adolescence

Terra Nova, Note par François de Singly, Guillaume Macher, 24 avril 2012, 14 p.

En large part dominées par des préoccupations de prévention et de sécurité, les politiques à destination des adolescents laissent souvent au marché le soin de leur fournir les supports nécessaires à leur construction. Or les pouvoirs publics sont fondés à agir pour offrir aux adolescents les conditions d'une individualisation harmonieuse, pour les aider à construire leur identité personnelle. Dans cette note, Guillaume Macher et François de Singly formulent une série de propositions destinées à aider tous les adolescents à acquérir l'autonomie, l'indépendance et les responsabilités qui caractérisent l'âge adulte, à travers une réflexion sur l'âge de la majorité, l'expression par l'adolescent de sa singularité, l'accompagnement de sa mobilité, la formation aux nouvelles technologies, la nécessité de l'expérience.

Lire la note

Contenus associés

20 Octobre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Politiques sociales et violence symbolique : la situation des "NEET"

Enquête qualitative auprès des NEET. L'idée centrale de cette recherche consistait à considérer que ces personnes pouvaient mobiliser une attitude réflexive sur leur situation et leur trajectoire et que cette analyse pouvait mettre à jour des éléments du « flux de la vie » non pris en compte par la...
17 Octobre 2017
-
Rapports d'étude en ligne

Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves.

A l’occasion de la 6e Journée internationale de la fille ce mercredi 11 octobre, l’organisation non gouvernementale ONE a publié la liste des dix pays où les jeunes filles ont le moins accès à l’éducation dans le monde : plus de 130 millions d’entre elles ne vont pas à l’école. Les indicateurs...
28 Septembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Des livres pour éduquer les citoyens : Jean Macé et les bibliothèques populaires (1860-1881)

Les débuts des années 1860 en France ont été marqués par l'éclosion de nombreuses bibliothèques populaires. Des hommes, notables souvent, laïques, protestants, ont appliqué un certain nombre des idées philanthropiques développées après 1848, pensant, comme Jean Macé, que la bibliothèque permettait...