Participation, engagement, citoyenneté

Accès aux droits

Nomination

Najat Vallaud-Belkacem, ministre chargée de la jeunesse

Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a nommé le nouveau gouvernement, mercredi 2 avril. Najat Vallaud-Belkacem devient ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports. Elle occupait le ministère des droits des femmes depuis mai 2012, ministère dans lequel elle a porté les dossiers sur l’égalité professionnelle femmes/hommes, ou sur la prévention /éducation pour lutter contre les stéréotypes de genre.
Auparavant, elle était adjointe au maire de Lyon, déléguée aux grands événements, à la vie associative et à la jeunesse, de mars 2008 à mai 2012. C’est à ce titre qu’elle avait ouvert, le 10 février 2012 à l’université Lyon II, la conférence-débat organisée par l’Injep sur les « Jeunesses euro-méditerranéennes : de l’indignation à l’engagement ».

En savoir +

Contenus associés

04 Avril 2018
-
Interview

Expérimentations : focus sur les territoires ultramarins

Interview de Malika Kacimi, cheffe de la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ)

Cinq appels à projets, 16 expérimentations, des restitutions programmées, plus d’une centaine de projets soutenus, la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ) rend public (ou s’apprête à le faire) de nombreux travaux sur la situation et les conditions de vie des jeunes ultramarins. Au menu : illettrisme, décrochage scolaire, violences faites aux femmes, co-éducation, santé, insertion socio-professionnelle...
19 Février 2018

L'expérience du territoire : apprendre dans une société durable [Dossier]

L'expression « territoire apprenant » rencontre un écho très fort dans le champ éducatif ces dernières années. S'il est difficile d'en trouver une définition stable et définitive, son émergence s'inscrit dans un mouvement constant, depuis les années 1980, de territorialisation et de développement...
14 Février 2018

Retour du colloque "Les discriminations comme frein à l’insertion des jeunes"

Pouvoirs publics et victimes des discriminations sont souvent démunis face au phénomène des discriminations tant il engage les puissants ressorts de la domination et de la relégation sociale. Pourtant il y a urgence. Plusieurs études et testings réalisés par l’INJEP révèlent que les discriminations sont ancrées dans la société française. Et touche quasiment tous les aspects de la vie quotidienne. Compte-rendu.