Participation, engagement, citoyenneté

Accès aux droits

Nomination

Najat Vallaud-Belkacem, ministre chargée de la jeunesse

Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a nommé le nouveau gouvernement, mercredi 2 avril. Najat Vallaud-Belkacem devient ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports. Elle occupait le ministère des droits des femmes depuis mai 2012, ministère dans lequel elle a porté les dossiers sur l’égalité professionnelle femmes/hommes, ou sur la prévention /éducation pour lutter contre les stéréotypes de genre.
Auparavant, elle était adjointe au maire de Lyon, déléguée aux grands événements, à la vie associative et à la jeunesse, de mars 2008 à mai 2012. C’est à ce titre qu’elle avait ouvert, le 10 février 2012 à l’université Lyon II, la conférence-débat organisée par l’Injep sur les « Jeunesses euro-méditerranéennes : de l’indignation à l’engagement ».

En savoir +

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Enquête ou sondage

Engagements citoyens des lycéens

Le système scolaire français est un des rares systèmes européens à développer un ensemble d’instruments concourant à l'éducation à la citoyenneté. Cette enquête nationale inédite du Conseil national d'évaluation du système scolaire, CNESCO, se propose de mieux connaître l'état des connaissances sur...
28 Juin 2018

Les grands principes du service national universel

Le Premier ministre a présenté une communication relative aux grands principes du service national universel, SNU, le mercredi 27 juin 2018 en Conseil des ministres. Voulu par le président de la République pour favoriser la participation et l’engagement de chaque jeune, le SNU se déroulera en deux...
04 Avril 2018
-
Interview

Expérimentations : focus sur les territoires ultramarins

Interview de Malika Kacimi, cheffe de la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ)

Cinq appels à projets, 16 expérimentations, des restitutions programmées, plus d’une centaine de projets soutenus, la mission d’animation du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (MAFEJ) rend public (ou s’apprête à le faire) de nombreux travaux sur la situation et les conditions de vie des jeunes ultramarins. Au menu : illettrisme, décrochage scolaire, violences faites aux femmes, co-éducation, santé, insertion socio-professionnelle...