Éducation, formation orientation

Éducation

Mieux protéger les étudiants des dérives des week-ends d'intégration

Martine Daoust, ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, février 2011, 35 p.

Martine Daoust, rectrice de l'académie de Poitiers, a remis au ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, un rapport sur les actions à mener pour protéger les étudiants des dérives des week-ends d'intégration. Trois mesures destinées à rendre plus efficace le dispositif juridique actuel ont été annoncée :
rendre obligatoire la déclaration préalable des soirées et week-ends d'intégration en préfecture afin de mettre en place des dispositifs de contrôle ou d'interdiction lorsque cela s'avère nécessaire.
organiser des opérations de "testing" au cours des soirées pour vérifier la bonne application de la loi (interdiction des open bars, sécurité suffisante, etc.)
renforcer le volet prévention par la publication d'un guide à destination des chefs d'établissements afin de les renseigner sur les actions de prévention qui peuvent être mises en place et tous les partenaires existants (sécurité routière, mutuelles, collectivités locales, Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, etc.).

Lire le communiqué
Lire la présentation
Lire le rapport

Contenus associés

16 Janvier 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Le long du Rhin, le premier campus européen

"Emmanuel Macron a proposé la création d’une vingtaine d’« universités européennes » d’ici à 2024. Il s’inspire de l’initiative Eucor–Le campus européen, qui regroupe les universités de Bâle, Fribourg-en-Brisgau, Karlsruhe, Strasbourg et Haute-Alsace."...
10 Janvier 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les jeunes femmes investissent les études supérieures, mais pas encore les écoles d'ingénieurs

Le Céreq, Centre d’études et de recherches sur les qualifications, publie une étude sur l'évolution des parcours étudiants des jeunes femmes au cours du siècle dernier. "Le vingtième siècle a vu une forte croissance du nombre d’étudiantes, pourtant largement minoritaires en début de siècle....