Livre vert : contribution de l'Injep sur la participation associative des jeunes mineurs

Annie Oberti, INJEP / juillet 2009

S'appuyant sur plusieurs sondages et études, cette contribution, remise le 22 septembre dernier au haut commissaire à la Jeunesse, dresse un constat plutôt paradoxal du traitement de la participation associative des jeunes par les pouvoirs publics. C'est la forme d'engagement qu'ils encouragent le moins malgré l'image positive que les jeunes ont vis-à-vis des associations et leur réelle participation à la vie associative.

Annie Oberti y énumère les freins juridiques et administratifs à l'engagement associatif des jeunes mineurs. Des restrictions sont en effet fréquemment constatées au sein même des services de l'État et les textes relatifs aux conditions d'agrément excluent régulièrement les mineurs des postes de dirigeants.

Ces dernières années, professionnels de jeunesse, associatifs, élus mais aussi juristes ont souligné – par des rapports publics ou des initiatives privées – combien la liberté d'association des mineurs était entravée et ont souhaité voir lever ces freins.

Cette contribution propose également une série de recommandations pour développer le droit d'association des jeunes et des mineurs et mettre ainsi en oeuvre l'application de la liberté d'association figurant dans la Convention Internationale des Droits de l'Enfant signée par la France en 1990.

C'est ce que vient de rappeler à l'État, le comité de suivi de l'application de la Convention en se disant préoccupé, en juin dernier, des restrictions imposées à la liberté d'association des enfants , et à la discrimination dont ils sont victimes en étant interdits d'être élus aux postes de président et trésorier.

Ces recommandations s'inspirent très largement du colloque « Le mineur et les projets associatifs, du cadre juridique à l'accompagnement » organisé à l'Injep en décembre 2006.

En savoir plus

- [Livre vert du Haut commissaire à la Jeunesse->http://www.lagenerationactive.fr

- Présentation du colloque "Le mineur et les projets associatifs, du cadre juridique à l'accompagnement"- Convention Internationale des Droits de l'Enfant- Un dossier d'Injep en Direct n°52 consacré à cette question : Mineurs et vie associative : des contradictions en mode majeur

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Rapport de la mission bipartite de réflexion sur les mineurs non accompagnés

Du fait de leur compétence en matière de protection de l'enfance, les départements sont chargés de l'accueil des jeunes migrants privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille, dits « mineurs non accompagnés ». L'augmentation très significative des flux d'arrivée met à...
12 Juin 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Fonds pour le développement de la vie associative

Le décret n° 2018-460 du 8 juin 2018 concerne le fonds pour le développement de la vie associative. Ce décret porte sur la définition de la mise en œuvre du soutien par voie de subvention de fonctionnement aux associations pour leurs projets de formation des bénévoles, du financement global de leurs...
09 Mai 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les entreprises de l'économie sociale et solidaire dans les quartiers "politique de la ville". Etude statistique exploratoire

Les entreprises de l’ESS, à travers leur ancrage territorial, leur utilité sociale revendiquée, leur présence dans l’insertion par l’activité économique et la lutte contre l’exclusion, mais aussi des secteurs comme la médiation sociale, l’animation socio-culturelle, le sport etc. ont a priori un...