Conditions de vie, travail, emploi

Travail, emploi, insertion professionnelle

L'insertion des diplômés de lettres et sciences humaines

Une note du Cereq

Qui sont les sortants de lettres et sciences humaines ?

« Si près de la moitié des diplômés de lettres et sciences humaines(LSH) deviennent enseignants, une partie non négligeable travaille néanmoins dans le secteur privé. Mais pour ces derniers, les conditions d'emploi y sont souvent difficiles car les entreprises peinent à identifier et reconnaître leurs compétences. »

(...)

« Un diplômé de LSH1 sur deux entre sur le marché du travail avec une licence. En comparaison, c'est le cas d'un diplômé sur quatre en sciences dures et d'un sur six en droit économie-gestion.

C'est essentiellement parce qu'ils privilégient une orientation vers les IUFM que la part de sorties à ce niveau de diplôme est importante pour les LSH : 63 % d'entre eux ont intégré un institut de formation des maîtres contre 18 % pour les licenciés de droit-économie-gestion.

Les origines sociale et nationale des jeunes sont déterminantes dans l'accès à l'enseignement supérieur. Elles le sont aussi, au sein du supérieur, dans l'orientation vers les différentes filières (grandes écoles, université, etc.). En revanche, à l'université, elles n'influencent pas les choix disciplinaires. Les LSH sont toujours fortement féminisées : 79 % des sortants sont des femmes. En comparaison, elles représentent 61% des diplômés en droit-économie-gestion et 44 % de ceux en sciences dures. »

source : Cereq

  • 1. Lettre Sciences Humaines

Contenus associés

14 Février 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Parcours emploi compétences et Fonds d’inclusion dans l’emploi en faveur des personnes les plus éloignées de l’emploi

La circulaire n° DGEFP/SDPAE/MIP/MPP/2018/11 du 11 janvier 2018 concerne les parcours emploi compétences et le Fonds d’inclusion dans l’emploi en faveur des personnes les plus éloignées de l’emploi. Elle introduit deux changements majeurs. Le premier est la création d’un fonds d’inclusion dans...
13 Février 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Le piège de l'employabilité : critique d'une notion au regard de ses usages sociaux

Cet ouvrage interroge les usages sociaux de l'employabilité en montrant comment elle affecte les politiques publiques, le recrutement, la formation et l'insertion dans l'emploi. Les auteurs interrogent également la portée symbolique et la pertinence scientifique de cette notion qui risque d'enfermer...
16 Janvier 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Rapport :"Donnons-nous les moyens de l’inclusion"

Remis à la ministre du travail, Muriel Pénicaud, ce rapport répond à une mission sur l’innovation sociale au service de la lutte contre l’exclusion. Il propose convertir les différents « contrats aidés » à des « parcours emploi compétences » limités à des « employeurs apprenants » capables...