Qui sommes nous ?

L’INJEP devient un service à compétence nationale

 

 

Par décret en date du 24 décembre 2015, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) est transformé en service à compétence nationale (SCN). Le texte précise les missions et l’organisation de ce nouveau service désormais rattaché au directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, également délégué interministériel à la jeunesse (DIJ). Chargé, entre autres, "d'observer et d'analyser la situation des jeunes et les politiques qui leur sont destinées à tous les niveaux territoriaux, du niveau local au niveau européen", ce nouveau service :

 

- élabore "des analyses à travers la conduite de recherches, d'études et d'évaluations, et produit des données statistiques en lien avec le service statistique public, dans les domaines de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative ainsi que du sport" ;
- étudie "les évolutions du système d'acteurs de l'éducation populaire et de leurs démarches" ;
- réalise "ou contribue à la réalisation, à la demande du Premier ministre, de travaux d'études ou d'évaluation liés à la politique interministérielle de jeunesse" ;
- effectue, "à la demande du ministre chargé de la jeunesse, seul ou en partenariat avec toute personne morale de droit public ou de droit privé, des activités spécifiques d'observation ou d'expertise d'actions publiques en faveur des jeunes" ;
- "assure l'animation du fonds d'expérimentation pour la jeunesse".

Selon les termes du même décret, l’INJEP "constitue également un pôle de ressources et d'expertise pour les acteurs de jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative, pour les assemblées parlementaires et les instances de représentation de la société civile".

L’institut comprend désormais cinq missions :

- une mission chargée des études, de l'observation et des statistiques ;
- une mission chargée de l'observation et de l'évaluation ;
- une mission chargée de la valorisation et de la diffusion ;
- une mission chargée de la documentation et de la gestion d'un centre de ressources ;
- une mission chargée de l'animation du fonds d'expérimentation pour la jeunesse.

La transformation du statut de l’INJEP prend effet le 1er janvier 2016. Elle s’accompagne par ailleurs d’une modification de l’organisation de la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), dont les conditions sont fixées dans un arrêté paru le même jour.

 

 

Les points essentiels de la réforme (vidéo)

Carte de voeux INJEP 2016 from Webmestre Injep on Vimeo.

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Composition du Gouvernement

Le décret du 4 septembre 2018 relatif à  la composition du Gouvernement met fin aux fonctions de M. Nicolas HULOT, ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire et de Mme Laura FLESSEL, ministre des sports et nomme M. François de RUGY, ministre d'Etat, ministre de la transition...
28 Août 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Campagne 2018/2019 de recrutement d'apprentis au sein de la fonction publique de l'Etat

La circulaire du 1er août 2018 concerne la campagne 2018/2019 de recrutement d’apprentis au sein de la fonction publique de l’Etat. Cette circulaire vise à confirmer le caractère pérenne de la politique relative à l’apprentissage dans la fonction publique de l’Etat et à accompagner la mise en oeuvre...
21 Août 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Stages de 3ème dans les établissements des réseaux d'éducation prioritaire renforcée (REP +)

L'instruction Premier Ministre n° 6027/SG du 17 juillet 2018 vise à préciser les modalités du déploiement de 15 000 stages dans le secteur public pour les élèves de troisième des REP+ à compter de l'année scolaire 2018-2019 sur l'ensemble du territoire national....
10 Juillet 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Mais pourquoi le scoutisme cartonne autant en 2018?

"Ringards les scouts ? C’est plutôt le contraire ! La preuve avec les chiffres fournis par plusieurs mouvements. Selon ceux de la Fédération du Scoutisme Français, le nombre de scouts est passé de 75.000 en 2012 à 125.000 en 2018. Et cet été, 2.500 camps sont prévus à travers la France et 5.000...