Qui sommes nous ?

L’INJEP devient un service à compétence nationale

 

 

Par décret en date du 24 décembre 2015, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) est transformé en service à compétence nationale (SCN). Le texte précise les missions et l’organisation de ce nouveau service désormais rattaché au directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, également délégué interministériel à la jeunesse (DIJ). Chargé, entre autres, "d'observer et d'analyser la situation des jeunes et les politiques qui leur sont destinées à tous les niveaux territoriaux, du niveau local au niveau européen", ce nouveau service :

 

- élabore "des analyses à travers la conduite de recherches, d'études et d'évaluations, et produit des données statistiques en lien avec le service statistique public, dans les domaines de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative ainsi que du sport" ;
- étudie "les évolutions du système d'acteurs de l'éducation populaire et de leurs démarches" ;
- réalise "ou contribue à la réalisation, à la demande du Premier ministre, de travaux d'études ou d'évaluation liés à la politique interministérielle de jeunesse" ;
- effectue, "à la demande du ministre chargé de la jeunesse, seul ou en partenariat avec toute personne morale de droit public ou de droit privé, des activités spécifiques d'observation ou d'expertise d'actions publiques en faveur des jeunes" ;
- "assure l'animation du fonds d'expérimentation pour la jeunesse".

Selon les termes du même décret, l’INJEP "constitue également un pôle de ressources et d'expertise pour les acteurs de jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative, pour les assemblées parlementaires et les instances de représentation de la société civile".

L’institut comprend désormais cinq missions :

- une mission chargée des études, de l'observation et des statistiques ;
- une mission chargée de l'observation et de l'évaluation ;
- une mission chargée de la valorisation et de la diffusion ;
- une mission chargée de la documentation et de la gestion d'un centre de ressources ;
- une mission chargée de l'animation du fonds d'expérimentation pour la jeunesse.

La transformation du statut de l’INJEP prend effet le 1er janvier 2016. Elle s’accompagne par ailleurs d’une modification de l’organisation de la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), dont les conditions sont fixées dans un arrêté paru le même jour.

 

 

Les points essentiels de la réforme (vidéo)

Carte de voeux INJEP 2016 from Webmestre Injep on Vimeo.

Contenus associés

15 Décembre 2017

Départements (Les) acteurs des politiques de jeunesse [Dossier]

Les restriction budgétaires n'ont aujourd'hui pas entamé le volontarisme des départements pour développer une politique territoriale de jeunesse.Les 20 ans de la politique de jeunesse de Savoie, donnent à la revue l'occasion de présenter douze projets qui ont vus le jour à l'échelon départemental...
11 Décembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Innovation associative, innovations sociales et technologiques au service des hommes et des territoires

Remis à Christophe Itier, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale, le 5 décembre dernier; ce livre blanc a pour objectif de valoriser et de partager la création d'outils technologiques et sociaux à partir d'expériences menées dans le tissu associatif, ici dans...
04 Décembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Quelles sont les caractéristiques et les pratiques éducatives des universités populaires françaises ? : Etude analytique et pédagogique en Ile-de-France

Que sont les universités populaires ? Quels apprentissages dispensent-elles ? Quelles sont leurs méthodes pédagogiques ? Cet ouvrage présente les différents mouvements contemporains d'universités populaires existant en France et en défend le rôle sociétal....
28 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Vers la démocratie culturelle

"Le concept de démocratie culturelle s’est progressivement développé face au constat que l’accès à la culture pour tou.te.s n’est pas encore une réalité. En donnant une place à tou.te.s les acteur.rice.s pour qu’il.elle.s s’impliquent dans les politiques culturelles, le CESE propose quatre axes de...
14 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Favoriser l’engagement des jeunes à l’école

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) s’est saisi d’un sujet qui lui paraît fondamental aujourd’hui dans le parcours éducatif des jeunes. Favoriser chez les jeunes collégiens et lycéens un éveil à une conscience citoyenne, et l’envie de contribuer par leur action et notamment par leur...