Éducation, formation orientation

Éducation populaire / Animation

rapport en ligne - juin 2013

L’européanisation des politiques de jeunesse - L’action publique en faveur de la mobilité des jeunes

Par Clotilde Talleu, commanditée par Francine Labadie, chef de projet Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse

Contexte de l’étude

PDF - 2 Mo

Téléchargez le rapport

Dans le cadre de son contrat d’objectifs et de performance 2010-2012, l’INJEP a commandité une étude sur l’européanisation des politiques de jeunesse, analysée sous l’angle de l’action publique en faveur de la mobilité des jeunes. L’objectif est d’interroger les interactions entre les différents niveaux territoriaux – européen, national et infranational – des politiques de jeunesse. En envisageant l’européanisation dans une approche interactive à double sens – top down et bottom up – et multiniveaux – acteurs étatiques et non étatiques, nationaux et infranationaux –, cette étude explore les processus d’apprentissage qui circulent entre ces différents acteurs : échanges d’idées, transferts de modes de faire, construction de réseaux de relations, etc. Elle questionne ainsi l’existence d’une harmonisation de l’action publique en faveur de la mobilité des jeunes dans le référentiel européen.

Présentation de l’auteur

Clotilde Talleu est chargée d’études, consultante en sciences sociales et en évaluation de politiques publiques. Titulaire d’un master de politiques européennes et affaires publiques de l’Institut d’études politiques de Strasbourg et docteur de l’université de Strasbourg, ses principales études s’orientent autour des pratiques et des politiques éducatives, de jeunesse et sportives, du niveau local au niveau européen. Elle a notamment mis ses compétences dans la réalisation d’études quantitatives et qualitatives au service de cabinets d’études européennes, d’universités et du Conseil de l’Europe.

Comité de pilotage

  • Francine Labadie, directrice de l’étude, chef de projet Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse, INJEP ;
  • Virginia Mangematin, chargée d’affaires européennes, Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative.

Méthodologie

La méthodologie choisie se décline en deux dimensions. Un premier volet a consisté en une analyse documentaire des textes juridiques de l’Union européenne sur les politiques de jeunesse, des rapports réalisés par des instances consultatives sur les jeunes et leur mobilité, ainsi que des publications des organisations de jeunesse et d’éducation populaire. Une enquête qualitative a ensuite été réalisée auprès d’un échantillon d’acteurs des politiques publiques (État et collectivités territoriales), de la société civile et du monde de la recherche. Deux régions pilotes ont été choisies pour cette enquête empirique : la région Île-de-France et la région Alsace. Au total, dix-huit entretiens semi-directifs ont été menés afin de saisir plus finement les interactions entre les politiques européennes et les actions nationales et infranationales relatives à la mobilité des jeunes.

Contenus associés

17 Octobre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

La confiance des Français dans les associations est stable depuis 10 ans

"Le comité de la charte du don en confiance, chargé d’évaluer l’éthique des associations et fondations faisant appel à la générosité du public, réalise chaque année un baromètre sur la confiance des Français. Pour ses dix ans, celui-ci dresse un bilan global de l’évolution de la confiance des...
03 Octobre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

Macron à la Sorbonne : «Chaque étudiant devra parler au moins deux langues en 2024»

Lors deson discours dédié à l'Europe le 26 septembre dernier, le Président a déclaré que «chaque étudiant devra parler au moins deux langues européennes d’ici à 2024.» avant d’assurer que d’ici à cette date, «la moitié d’une classe d’âge doit avoir passé, avant ses 25 au moins, 6 mois au moins dans...
28 Septembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Des livres pour éduquer les citoyens : Jean Macé et les bibliothèques populaires (1860-1881)

Les débuts des années 1860 en France ont été marqués par l'éclosion de nombreuses bibliothèques populaires. Des hommes, notables souvent, laïques, protestants, ont appliqué un certain nombre des idées philanthropiques développées après 1848, pensant, comme Jean Macé, que la bibliothèque permettait...
25 Septembre 2017
-
Texte législatif ou règlementaire

Décret du 18 septembre 2017 relatif au statut particulier des conseillers d'éducation populaire et de jeunesse

  Le décret n° 2017-1351 du 18 septembre 2017 modifiant le décret n° 85-721 du 10 juillet 1985 procède à la mise en œuvre du protocole relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations et à l'avenir de la fonction publique au bénéfice des membres du corps des conseillers d'éducation...