Les responsables associatifs étudiants et la formation

Animafac, mars 2011

«A la fin de l'année 2010, le réseau Animafac a lancé une étude pour mieux connaître la spécificité des attentes des responsables associatifs étudiants en termes de formation. Cette étude est financée par le CDVA, à côté d'autres études qui porteront sur les besoins en formations des bénévoles d'autres secteurs ou champs de la vie associative.Au départ de l'étude, une hypothèse. Les étudiants qui prennent des responsabilités dans les associations étudiantes sont un public « spécifique » avec une posture particulière par rapport à la formation, et des besoins qui leur sont propres. Ils ont des besoins forts car ils arrivent très « vite » et très « jeunes » à des postes de responsabilité. Mais leur posture est particulière parce qu'ils ressentent peu ce besoin de formation, et qu'une bonne formation remplit pour eux des conditions spécifiques.L'enquête auprès de bénévoles associatifs étudiants a pour but de valider, invalider ou affiner ces hypothèses, et de répondre à plusieurs questions. Comment les responsables associatifs étudiants se sont-ils formés ? Ressentent-ils le besoin de se former ? Le cas échéant, à quel moment ressentent-ils ce besoin ? Comment l'expriment-ils ? Comment amener les bénévoles associatifs étudiants vers la formation, avec quels objectifs et quels moyens ?»

Lire l'étude

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Parcoursup : les filières sport et médecine n'ont pas fait le plein

"La phase complémentaire destinée aux jeunes sans affectation dans l'enseignement supérieur court jusqu'au 21 septembre. Il reste 127.000 places encore disponibles sur Parcoursup, selon la ministre Frédérique Vidal. Y compris dans des filières habituellement très demandées comme STAPS et PACES."...
11 Septembre 2018
-
Enquête ou sondage

Parcoursup : 583 000 candidats, 7 750 candidats en attente

D’après le tableau de bord des indicateurs de Parcoursup publié le 5 septembre 2018 par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur les 812 000 candidats inscrits, 583 032 ont accepté une proposition d’admission dans le supérieur, soit près de 72 %, à l’issue de...