Modes de vie, sociabilités, pratiques sportives

Valeurs et représentations

Les jeunes Français ont-ils raison d'avoir peur ?

Lors de son audition au Sénat le 31 mars 2009, le sociologue Olivier Galland a présenté les grandes lignes de son dernier ouvrage "les jeunes Français ont-ils raison d'avoir peur ?".

En s'appuyant sur un étude publiée par la fondation pour l'innovation politique, Olivier Galland a constaté que les jeunes Français figuraient parmi les plus pessimistes de tous les jeunes européens : «60 % des jeunes Danois disent avoir confiance dans l'avenir mais seulement 20 % des jeunes Français font preuve du même enthousiasme».

Cette enquête montre aussi que les jeunes français apparaissent comme relativement conformistes et sont les moins nombreux en Europe à penser qu'ils ont la maîtrise de leur destin.

C'est dans ce contexte que s'inscrit l'ouvrage "les jeunes français ont-ils raison d'avoir peur" au sein duquel l'auteur a cherché à expliquer les raisons de cette situation.

Lors de son audition, Olivier Galland a notamment estimé que1 «le malaise de la jeunesse apparaissait comme un révélateur de la crise institutionnelle et culturelle du "système méritocratique à la française". Il a précisé que "l'élitisme républicain", qui correspond à la sélection des meilleurs en fonction de leurs talents et de leurs efforts, ne fonctionnait plus dans une école de masse qui doit désormais gérer des publics très divers.

A l'heure actuelle, ce modèle conduit à une vision dichotomique de la réussite qui procède par élimination à chaque palier essentiel d'orientation, ce qui aboutit non seulement à un taux d'échec particulièrement élevé, puisque 20 % des jeunes sortent du système scolaire sans diplôme, mais aussi à un niveau d'acquis scolaires assez faible selon les mesures enregistrées par les enquêtes PISA (programme international de suivi des acquis).

Il a regretté que le système éducatif français produise ainsi trop de découragement et porte atteinte à "l'estime de soi" selon un processus qui s'amplifie au cours de la scolarité, l'orientation fonctionnant en réalité comme une sélection par l'échec. Il a ajouté que le système reposait sur la fiction d'un élève autonome et responsable alors qu'il conviendrait précisément de susciter l'autonomie plutôt que de la présupposer

Répondant à une question concernant le nombre important de structures destinées aux jeunes en matière d'information, d'orientation ou d'insertion, Olivier Galland a rappelé que la période de la jeunesse était un ajustement entre aspirations et statut.

Dans ce cadre il est important de favoriser une politique d'information et d'accompagnement. Cette politique doit concerner tous les jeunes et les questions d'orientation doivent prendre en compte tous les aspects interdépendants de la vie des jeunes : formation, santé, logement, voyages...

Compte rendu de l'audition d'Olivier Galland :

http://www.senat.fr/bulletin/20090330/jeunes.html

A savoir, à voir ...

- Olivier Galland à l'Injep - Il interviendra sur le thème : "Le malaise de la jeunesse française : éléments d'analyse comparative et interprétations" lors d'une formation intitulée "actualités de la recherche sociologique sur les questions de jeunesse" organisée à l'Injep du 18 au 20 mai 2009.

Programme de la formation :

 

  • 1. extrait du compte rendu des travaux de la mission commune d'information des jeunes

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Mobilité dans le cadre d’Erasmus+ : des millions de participants et une valeur ajoutée européenne pluridimensionnelle, mais une mesure de la performance perfectible

Entre 2014 et 2020, le programme européen Erasmus fournira une aide de plus de 16 milliards d’euros dans les domaines de l’éducation et de la formation, de la jeunesse et du sport. Le présent audit  a évalué la performance et la valeur ajoutée européenne de la mobilité à des fins d’éducation et de...
17 Octobre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Composition du Gouvernement

Le décret du 16 octobre 2018 est relatif à la nouvelle composition du Gouvernement, avec notamment la nomination de M. Gabriel Attal, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse....
16 Octobre 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Loi éducation, l’école selon Jean-Michel Blanquer

"Écoles internationales, invitation à innover, prérecrutement, évaluation des établissements… Attendu au Parlement début 2019, le projet de loi «pour une école de la confiance» apporte au système éducatif un relatif surcroît d’autonomie et de souplesse, tout en renforçant son contrôle."...
16 Octobre 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

L'école dans la société du numérique

Issu d'un consultation, ce rapport relaie les discussions qui se sont déroulées en trois temps : les bénéfices attendus du numérique éducatif, les freins que son déploiement peut rencontrer ou les problèmes que celui-ci peut susciter, et enfin des solutions pratiques pour réussir cette...
16 Octobre 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Confiance, coopération et autonomie : pour une école du XXIe siècle

"Estime de soi, sentiment d’efficacité personnelle, persévérance, confiance en soi, sens de la coopération, respect et tolérance sont des aptitudes déterminantes tant pour la réussite scolaire que pour l’insertion professionnelle. Or dans ce domaine, la France accuse un sévère retard par rapport aux...