Modes de vie, sociabilités, pratiques sportives

Usages du numérique

Les jeunes et le monde numérique

Extraits et enseignements d'une enquête Inria/TNS Sofres

L'institut Inria1 a initié avec TNS SOFRES 2 une grande enquête sur le thème "les Français et le nouveau monde numérique" réalisée du 26 au 31 août 2011 en face-à-face au domicile des personnes interrogées. 3

Ressources jeunesse a extrait quelques données concernant les jeunes de 14 à 24 ans. Quelles sont les spécificités des rapports que les jeunes entretiennent avec le monde numérique au regard des résultats observés pour l'ensemble de la population enquêtée ?

1/ Concernant les innovations indispensables (ce qui est significatif chez les 14-24 ans)

- Le téléphone mobile est jugé indispensable par les 14-17 ans (79%) et les 18-24 ans (78%). Le score est de 59% pour l'ensemble des répondants, en moyenne

- L'internet est indispensable pour 78% des 14-17 ans et 18-24 ans (56% pour la moyenne)

- Les moteurs de recherche réunissent 73% de réponses pour les 14-17 ans et 77% pour les 18-24 ans (52% en moyenne pour l'ensemble)

- L'ordinateur personnel ne s'avère pas aussi indispensable chez les 14-17 ans (64%) que chez les 18-24 ans (74%). Le score est de 51% pour l'ensemble de la population, en moyenne. - Enfin les réseaux sociaux obtiennent un score inférieur mais significatif : 41% des 14-17 ans jugent cette innovation indispensable, contre 21% chez les 18-24 ans et 15% pour l'ensemble en moyenne. Si l'on considère les choix "indispensable" et "ayant changé beaucoup de choses mais dont on peut se passer", le score atteint 76% chez les 14-17 ans et 63% chez les 18-24 ans. Il est de 33% pour l'ensemble en moyenne.

A noter que pour l'ensemble de la population, l'innovation la plus indispensable est l'imagerie médicale. Les répondants devaient choisir entre 17 inventions récentes qui ont pu voir le jour grâce au développement numérique (voir les présentations ci-dessous).

2/ Les jeunes sont avant tout curieux, enthousiastes et confiants dans leur vision du monde numérique :

- curiosité : 85% chez les 14-17 ans ; 88% chez les 18-24 ans (71% en moyenne, ce taux étant aussi le plus important parmi les sentiments exprimés par l'ensemble des répondants)

- enthousiasme : 79% chez les 14-17 ans ; 74% chez les 18-24 ans (57% en moyenne)

- confiance : 81% chez les 14-17 ans ; 74% chez les 18-24 ans (64% pour la moyenne)

- passion : 66% chez les 14-17 ans ; 54% chez les 18-24 ans (39% en moyenne)

A noter le classement des choix pour l'ensemble des répondants : 1/ Curiosité 2/ confiance 3/ enthousiasme qui se rapproche des priorités des jeunes. Les Français se montrent dans leur ensemble, selon cette enquête, plutôt ouverts au monde du numérique.

3/ Les jeunes se montrent aussi critiques sur certains aspects : capacités à se concentrer, respect de la vie privée ...

Le numérique et les capacités à se concentrer : conséquences négatives, vues par...

- Concernant les capacités à se concentrer, 51% des 14-17 ans et 47% des 18-24 estiment que le numérique a un effet assez ou très négatif (34% pour la moyenne)

- Sur le plan du respect de la vie privée, 66% des 14-17 ans estiment que le développement des technologies du numérique (TN) a des conséquences plutôt ou très négatives (71% chez les 18-24 ans et 66% pour la moyenne)

- A propos de la crédibilité de l'information, 44% des 14-17 ans et 43% des 18-24 ans voient des conséquences négatives (scores les plus importants en comparaison des autres catégories d'âge) La Sofrès estime à ce sujet que les jeunes "sont autant voire plus soucieux que leurs aînés sur les dimensions les plus contestées"

4/ Des conséquences positives pour la communication, les relations amicales, l'ouverture au monde...

- Dans le domaine de la communication, 92% des 14-17 ans estiment que les TN sont assez utiles ou très utiles (94% chez les 18-24 ans et 77% pour l'ensemble)

- Dans le domaine de l'enseignement, les 14-17 et les 18-24 ans rejoignent l'ensemble de la population qui juge les technologies du numérique assez utiles ou très utiles (79%) : 75% pour les 14-17 ans, 72% pour les 18-24 ans (C'est la conséquence sociopolitique jugée le plus positivement par l'ensemble des répondants)

- Concernant les relations amicales, les 14-17 ans (78%) se distinguent des 18-24 ans (64%) et de l'ensemble des répondants (56%) en estimant que les TN sont plutôt ou très utiles.

- Enfin, concernant l'ouverture au monde, les 14-17 ans ont un point de vue proche de l'ensemble des répondants 81% pour les premiers, 80% pour les seconds quant à l'aspect positif des TN (66% chez les 18-24 ans)

Analyse par Ressources jeunesse (Gérard Marquié)

Présentation des résultats de l'enquête

Analyse générale par TNS Sofres

- Et vous, quel voyageur numérique êtes-vous : faites le test

  • 1. organisme public de recherche, dédié aux sciences et technologies du numérique
  • 2. et en partenariat avec TF1News, Metro et France Inter
  • 3. sur un échantillon de 1200 Français représentatifs de la population française de plus de 14 ans, construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d'agglomération.

Contenus associés

09 Novembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Culture participative : une conversation sur la jeunesse, l'éducation et l'action dans un monde connecté

Avec les réseaux numériques, les jeunes deviennent acteurs des mondes connectés, multipliant les espaces de partage et les expériences culturelles participatives. Les trois universitaires réunis dans cet ouvrage analysent les pratiques et ouvrent des pistes de réflexion sur l'éducation, la culture...
25 Octobre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les politiques départementales sur le numérique éducatif

«Ce Livre Blanc propose de faire un constat de ce qui a été fait en matière de numérique dans l’éducation, aujourd’hui, ici et ailleurs. Le but est d’analyser les retours d’expériences afin d’envisager l’avenir proche en capitalisant sur ces expériences vécues et la réalité de ce qui se passe à...
04 Septembre 2017
-
Texte législatif ou règlementaire

Prix 2018 "Non au harcèlement"

La circulaire n° 2017-144 du 23-8-2017 instaure le prix 2018 "Non au harcèlement". Dans la continuité de la politique éducative de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire, le ministère organise avec le soutien de la mutuelle assurance de l'éducation (MAE) la cinquième édition...
30 Juin 2017
-
Article de presse / Revue de presse

Devant le COJ, Jean-Michel Blanquer esquisse les contours de sa politique Jeunesse

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, prononçait ce 29 juin son premier discours au titre de ses attributions "jeunesse et vie associative", devant le Conseil d'orientation des politiques de jeunesse qui se réunissait pour la deuxième fois depuis sa récente création....