Cohésion sociale, famille, solidarité

Vulnérabilités

rapport en ligne - février 2013

Les centres sociaux, entre participation et cohésion sociale - (rapport en ligne - février 2013)

Par Régis Cortesero, chargé d’étude et de recherche à l’Injep

PDF - 2.5 Mo

Téléchargez le rapport

Les centres sociaux s’affirment comme des lieux essentiels à la dynamique sociale des territoires. Ces équipements sont des espaces où se croisent les générations, où les initiatives citoyennes sont encouragées et qui facilitent les partenariats entre les acteurs locaux. Ils constituent aussi de véritables laboratoires de la participation et des pratiques d’empowerment, à l’heure où ces thèmes acquièrent une forte actualité politique.

A travers l’analyse de leurs fonctionnements et de leur représentation, Régis Cortesero, chargé d’étude à l’Injep, questionne à la fois les atouts et les difficultés de ces organismes qui, en tant qu’entités hybrides entre logique associative et action publique, occupent une position complexe dans la sphère politique.

Contenus associés

15 Avril 2016
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

L'accès des jeunes à un logement autonome en région PACA

Face à la situtation dégradée des jeunes en région PACA (Provence-Alpes-Côtes d'Azur) notamment dans l'accès à l'autonomie économique et sociale, le CERSER (Conseil économique, et social et environnementale régional) a  souhaité se saisir dans un premier temps de la problématique spécifique du...
05 Avril 2016
-
Article de presse / Revue de presse

Penser l’habitat étudiant

Compte-rendu du 3e séminaire du réseau des collectivités locales pour l’enseignement supérieur et la recherche – Assemblée Nationale – Paris 3 février 2016. Avec une projection de 330 000 étudiants de plus sur les dix prochaines années, la question du logement étudiant devient centrale pour les...
24 Mars 2016
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Evaluation des partenariats entre l’Etat (DRJSCS) et les régions en matières de politiques de jeunesse

Le présent rapport porte d’une part sur les conditions d’articulation, concernant les actions en faveur de la jeunesse, entre les services de l’État à travers la mise en oeuvre du plan priorité jeunesse, tant au niveau national que régional, d’autre part sur le positionnement respectif de l’État...