Modes de vie, sociabilités, pratiques sportives

Valeurs et représentations

L'émergence de l'adolescence

Par Chantal de Linares et Céline Metton-Gayon

Dans un texte paru dans l'ouvrage "Regard sur les jeunes en France", coordonné par Bernard Roudet. Chantal de Linares1 et Metton-Gayon 2 expliquent comment la catégorie « adolescence » se construit et évolue aujourd'hui, en soulignant certaines caractéristiques de cette période de la vie, notamment l'importance du processus d'individualisation et l'autonomie relationnelle et culturelle nouvelle de ces adolescents.

Un texte paru dans l'ouvrage "Regard sur les jeunes en France" :

Les travaux sociologiques ont révélé un allongement de la jeunesse : les étapes d'entrée dans la vie adulte sont franchies plus tardivement. Cette délimitation de l'âge juvénile tend à se modifier aussi en amont, la prise d'autonomie vis-à-vis du milieu familial étant recherchée plus tôt.

L'étude de l'adolescence, après avoir été le fait de la psychologie, se développe en France dans d'autres disciplines des sciences sociales. Des travaux sociologiques récents prennent en compte le rôle des médias (télévision, radio) et des nouvelles technologies de la communication (Internet, téléphone mobile) dans l'émergence d'une culture adolescente où la sociabilité amicale et la socialisation entre pairs tiennent une place croissante.

Dans cette perspective Chantal de Linares et Céline Metton expliquent comment la catégorie « adolescence » se construit et évolue aujourd'hui, en soulignant certaines caractéristiques de cette période de la vie, notamment l'importance du processus d'individualisation et l'autonomie relationnelle et culturelle nouvelle de ces adolescents.

Extraits :

(...)

«Si les travaux abondent du côté de la psychologie et de la psychanalyse,il n'en va pas de même pour la sociologie. En effet, c'est surtout la jeunesse et le passage à l'âge adulte qui retiennent l'attention des sociologues. Cen'est que récemment que des auteurs font émerger des traits distinctifs de l'adolescence, même si leurs travaux ne s'inscrivent pas dans une problématique « globale » de l'adolescence.

Ainsi, la sociologie de l'école (Dubet et Martuccelli, 1996 ; Van Zanten, 2000), de la famille (Kellerhalls et Montandon, 1991 ; Singly, 1993), des milieux populaires (Mauger et Ikachamene, 2003) ou de la délinquance (Mucchielli, 2002), apportent un éclairage sur les rapports des adolescents aux institutions ou à la société.

Ces recherches esquissent un univers adolescent contemporain, dans lequelle mode de socialisation entre pairs devient de plus en plus dominant auregard des instances de socialisation traditionnelles telles que l'école et la famille.»

(...)

«Ces toutes dernières années, les environnements médiatiques et communicationnels se sont considérablement renouvelés : les chaînes de radio et de télévision se sont multipliées, les appareils se sont individualisés. Les contextes d'écoute se sont transformés, à la fois « privatisés » (Flichy, 1991) et « individualisés » (Donnat, 1994).

Tous ces facteurs sociaux et techniques ont renforcé encore le rôle des médias dans la définition de l'adolescence, comme catégorie fondée sur des critères musicaux, linguistiques, télévisuels partagés. En effet, les adolescents disposent d'un nombre croissant de moyens pour créer et partager des repères propres à leur classe d'âge, et différents de leurs parents. L'arrivée des nouveaux dispositifs de communication, et notamment du téléphone portable et d'Internet, marque encore un nouveau pas vers cette autonomie juvénile.»

Contenus associés

05 Septembre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

Jeunesse(s) : les voies de l'autonomie

Le dossier de la revue du CNAF (Caisse nationale des Allocations familiales) présente les différentes voies d'accès à l'autonomie des jeunes en France (par l'emploi, les études supérieures, le logement..) ainsi que les évolutions récentes dans les parcours des jeunes et les manières dont ces...
04 Septembre 2017
-
Texte législatif ou règlementaire

Prix 2018 "Non au harcèlement"

La circulaire n° 2017-144 du 23-8-2017 instaure le prix 2018 "Non au harcèlement". Dans la continuité de la politique éducative de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire, le ministère organise avec le soutien de la mutuelle assurance de l'éducation (MAE) la cinquième édition...
30 Juin 2017
-
Article de presse / Revue de presse

Devant le COJ, Jean-Michel Blanquer esquisse les contours de sa politique Jeunesse

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, prononçait ce 29 juin son premier discours au titre de ses attributions "jeunesse et vie associative", devant le Conseil d'orientation des politiques de jeunesse qui se réunissait pour la deuxième fois depuis sa récente création....