Le haut commissaire à la Jeunesse vise l'autonomie des jeunes

Un objectif : l'autonomie des jeunes. Le moyen : la concertation et l'expérimentation. Ainsi pourrait-on résumer la ligne directrice du haut commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, qui a pesé de tout son poids pour que « la question des jeunes » ne soit pas la grande oubliée du sommet social ayant réuni, mercredi 18 février, le chef de l'État, les têtes de file de son gouvernement, et les principales organisations syndicales.

À cette fin, Martin Hirsch aurait amplement consulté les responsables des organisations patronales et syndicales, ainsi que les représentants des régions et du monde associatif. L'objectif annoncé de ces réunions est la mise en place d'une commission de concertation regroupant des représentants des syndicats patronaux et des salariés, des organisations étudiantes, des missions locales et des collectivités territoriales. Elle aura pour tâche de jeter les bases d'une nouvelle politique de jeunesse dont l'axe fort sera l'autonomie.

 

« Inventer autre chose »

 

Outre le principe d'une prime pour les jeunes chômeurs, le gouvernement regarderait aussi de près, selon le journal Les Échos, la proposition de la CFDT de créer un fonds d'investissement social destiné à alimenter un dispositifs d'accompagnement des jeunes vers l'emploi assorti d'un revenu. Des informations qui font suite aux prises de position de douze députés UMP en faveur d'une "bourse d'autonomie" sous condition de ressources pour les jeunes de 18 à 24 ans, étudiants ou non, dans une tribune du quotidien Le Monde (11 février). Toutes témoignent qu'au moins deux idées fortes gagnent du terrain au sein de la majorité. La première consiste à penser que l'autonomie des jeunes est un enjeu majeur de cohésion sociale et qu'elle ne relève pas seulement de la responsabilité des familles et de l'école, mais aussi de l'ensemble des acteurs du jeu social. La seconde tend à dire que ladite autonomie passe par la sécurisation des parcours et la continuité dans la prise en charge des moins de 25 ans et, si nécessaire, par la création d'un revenu pour les jeunes exclus du RSA.

Mardi 17 février, au cours d'une audition diffusée sur la chaîne Public Sénat, devant la commission des Affaires culturelles du Sénat, Martin Hirsch a jugé que la question des revenus des jeunes était un « sujet nodal ». Il a estimé qu'il ne fallait pas transposer le RMI, ni le RSA, mais inventer « autre chose, en mettant chacun devant ses responsabilités ». « Essayons de ne pas laisser un jeune sans emploi, sans formation et sans ressources », a-t-il résumé.

 

Orientation et prérecrutement

 

Parmi les pistes étudiées Martin Hirsch s'est dit favorable à un système de prérecrutement par lequel les entreprises s'engageraient à former les jeunes durant un an contre un engagement de ceux-ci à rester au moins trois ans dans la branche.

 

Orientation et information des jeunes

 

 

L'Injep apporte son expertise dans les territoires

 

L'Injep a réalisé cinq études sur le thème de l'orientation etde lnformation des jeunes : en Seine-St-Denis, en Savoie, en Ardèche, enCharente Maritime, dans l'agglomération d'Angoulême.

- Le résumé et le rapport de l'étude réalisée en Savoieavec Vérès consultants et en partenariat avec le conseil général :- Pratiques et usages des jeunes en matière d'information/ Résultats d'une étude réalisée en Seine-Saint-Denis- Orientation : quelles stratégies d'information pour les jeunes ?

 

Contenus associés

13 Mars 2018
-
Rapports d'étude en ligne

Social and Economic Conditions of Student Life in Europe. Eurostudent VI 2016-2018. Synopsis of Indicators

Ce document présente les résultats du 6e round issus du projet EUROSTUDENT auquel 28 pays membres de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EEES) ont contribué pour 2016 et 2018. Il rassemble des indicateurs clefs sur des données sociales et économiques inhérentes aux conditions de vie des...
13 Mars 2018
-
Note de synthèse

Orientation, stages et perspectives d’avenir. Enquête nationale : Condition de vie des étudiant-e-s 2016

Cette fiche présente des données relatives aux choix d’orientation, aux stages et aux perspectives d’avenir des étudiants extraites de l’enquête nationale "Conditions de vie des étudiants (CdV)" réalisée entre le 14 mars et le 23 mai 2016  : orientation par défaut lors de la première inscription...
27 Février 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Etudiants : acteurs de leur santé ? : regards pluridisciplinaires

Les étudiants universitaires ont longtemps été considérés comme une population privilégiée, à l'abri des problèmes de santé et des soucis de la vie active. Pourtant, des signes de détresse psychologique, de conduites à risque et d'addictions sont davantage remarquables que chez des jeunes actifs du...
26 Février 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

L'orientation et l’accompagnement des bénéficiaires du RSA en 2016 - Bilan des résultats de l’enquête annuelle auprès des collectivités territoriales

Fin 2016, 2,1 millions de personnes bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) en France sont soumises aux droits et devoirs associés à cette prestation, soit environ 98 % des adultes bénéficiaires du RSA. 82,6 % d’entre elles sont orientées vers un parcours d’insertion par les collectivités...