Statistiques et indicateurs

Le baromètre DJEPVA sur la jeunesse sera reconduit en 2017

Réalisé par le Crédoc, avec le soutien de l’INJEP, le nouveau baromètre DJEPVA a été rendu public. Le directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a annoncé lors de sa présentation à la presse qu’il sera reconduit l’année prochaine afin d’apporter un nouvel éclairage dans la conduite des politiques publiques de jeunesse.

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) et le Crédoc ont rendu public, mardi 18 octobre 2016, un nouveau baromètre sur la jeunesse, une enquête menée auprès de 4000 jeunes, réalisée à la demande de la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA). Lors de cette restitution à la presse,  le responsable de la DJEPVA, également délégué interministériel à la jeunesse, Jean-Benoît Dujol, a annoncé la pérennisation de cette enquête afin de permettre aux acteurs publics de mesurer finement les évolutions des pratiques et attentes des jeunes. Les difficultés d’insertion socioprofessionnelle et l’accroissement du taux de pauvreté touchent les jeunes de manière accrue. Particulièrement affectés par les effets de la crise de 2008, les jeunes sont aujourd’hui la catégorie d’âge économiquement la plus vulnérable.

Augmentation de 9% de l’engagement bénévole en 2016

Pourtant ce contexte social et économique ne semble pas pousser les jeunes au repli sur soi puisque l’engagement bénévole des jeunes enregistre une augmentation de 9 points en un an. La part des jeunes donnant bénévolement du temps à une association ou à une autre organisation au moins ponctuellement dans l’année est passée de 26% à 35% entre 2015 et 2016. Et c’est surtout l’engagement régulier, hebdomadaire, qui a le plus progressé (14% en 2016 contre 9% en 2015). Les attentats semblent avoir accéléré une hausse globale puisqu’un jeune sur cinq interrogés cite l’envie de s’engager comme une conséquence du 13 novembre. En revanche le Baromètre DJEPVA sur la jeunesse montre un investissement inégal entre une majorité de jeunes, éduqués, insérés aux plans social et économique, qui peuvent se montrer volontaires sur le terrain de l’engagement bénévole et citoyen, et une jeunesse non diplômée, cumulant les difficultés d’insertion socio-professionnelle et en retrait de toute forme de participation. Le baromètre DJEPVA sur la jeunesse, complète les dispositifs de pilotage des politiques de jeunesse mis en place par le gouvernement dans le cadre du plan Priorité Jeunesse. Il prend sa place à côté d’un rapport et d’indicateurs annuels dont l’élaboration a été confiée à l’INJEP.

Cliquer ici pour télécharger le rapport sur le site de l’INJEP
 

Contenus associés

09 Mai 2018
-
Note de synthèse

Alimentation, logement, transports : quelles dépenses pèsent le plus dans le budget des ménages étudiants ou de jeunes adultes ?

Axée sur la consommation des jeunes adultes, cette synthèse montre les variations des dépenses liées au statut social de la personne de référence du ménage et à l'importance de l'alimentation, du logement et des transport dans leur budget. Les étudiants sont ceux qui dépensent le moins....
07 Mai 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Financement des politiques sportives

Le décret du 2 mai 2018 charge une députée d'une mission temporaire. Mme Perrine GOULET, est, en application de l'article LO 144 du code électoral susvisé, chargée d'une mission temporaire ayant pour objet de clarifier les financements des politiques sportives....
09 Avril 2018
-
Article de presse / Revue de presse

L'engagement : "Qu'est-ce que tu fous là ? [Dossier]

Les auteurs reviennent dans le numéro sur le sens de l'engagement de son point de départ : une simple poignée de main à son sens plus élevé du militantisme avec Jacques Ion. Il reste que deux parties structurent ce dossier issu d'une démarche réflexive sur le travail social : l'une relevant de...