L'ARF réfléchit à un service public régional de l'orientation, de la formation et de l'emploi de la jeunesse

Suite aux troisièmes rencontres Jeunesse en Régions organisées les 8 et 9 décembre derniers, un rapport intitulé « 2012 : priorité jeunesse. La place des régions dans les politiques publiques » a été soumis à l'assemblée générale de l'Association des régions de France (ARF), mardi 24 janvier 2012. Ce texte a été rédigé par la commission Jeunesse, présidée par Philippe Meirieu, second vice-président de la région Rhône-Alpes. Il ambitionne la création et la mise oeuvre d'un « service public régional de l'orientation, de la formation et de l'emploi de la jeunesse ». Le rapport invite, en effet, les conseils régionaux à « agir en qualité d'ensemblier dans le cadre d'un nouvel acte de la décentralisation : construire une politique territoriale cohérente pour la jeunesse, coordonner les interventions des différents partenaires afin de permettre une lisibilité optimale des interventions ». L'objectif est de parvenir à « un accompagnement cohérent de chaque jeune dans la globalité de son parcours ».

 

Les régions en pointe

 

Le texte précise que l'action des régions doit se faire « en concertation avec les programmes (…) européens » et reposer sur une politique nationale affichant clairement « des valeurs et priorités en matière d'éducation et de formation, de logement, de transports et d'accès à l'emploi ». Dans « cet élan national » en faveur des jeunes, les régions constitueraient de par « leur positionnement stratégique et leur palette de compétences associées au devenir des jeunes (…) l'échelon pertinent pour coordonner les axes forts d'une politique publique de jeunesse ».

 

Propositions chiffrées

 

Pour répondre à « cette ambition (…) d'accompagner chaque jeunes vers la réussite dans son parcours, sur son territoire », la commission présidée par Philippe Meirieu propose que les régions assument « le rôle de chef de file sur le segment "orientation, formation, emploi" ». Ce segment compose en effet, une unité structurante autorisant un suivi des parcours. La coordination de cette dernière par les régions impose néanmoins « un partenariat entre tous les niveaux de collectivités et l'Etat » autour de deux missions : l'élaboration d'une stratégie concertée, puis l'articulation de tous les dispositifs en direction des jeunes sur le territoire régional. Afin de satisfaire cet objectif, la commission jeunesse plaide pour que les régions se dotent « des moyens d'études suffisants pour établir des propositions concrètes juridiquement cohérentes et chiffrées ».

 

Zoom sur le colloque Jeunesse en Régions

 

A télécharger

- Compte-rendu général du colloque réalisé par Olivier de Laulanié, conseiller à l'ARF.

- Interventions de la conférence d'ouverture "Les nouveaux cadres sociaux en matière de jeunesse et d'éducation : les régions à l'épreuve de cette nouvelle donne" réalisées par Francine Labadie, chef de projet Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse à l'INJEP, et Régis Cortesero, chargé d'études et de recherche "Pratiques et politiques éducatives" à l'INJEP.

Contenus associés

14 Novembre 2017
-
Évènement

30 novembre - 1er décembre 2017 : Parcours de jeunes : entre choix individuels et responsabilté collective... quel(s) accompagnement(s) ?"

La seconde édition des Journées d’études de "Jeunes en TTTrans" (transversalité, transitions, transformations) mettront les apports des chercheurs et les expériences des professionnels et des jeunes en perspective, partagés et discutés pour questionner le sens des parcours des jeunes et leur...
13 Novembre 2017

Une Europe en bonne santé : la jeunesse européenne contemporaine entre doutes et certitudes [Dossier]

Le troisième volume de la série Points de vue sur la jeunesse a pour thème "Une Europe en bonne santé".Il examine plus largement ce que signifie être jeune dans une Europe en proie aux conflits et à l'austérité, et ce que ressent la jeunesse face à des situations de plus en plus difficiles.Il repose...
13 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Evaluer une action intensive pour l'insertion des jeunes : le cas du service militaire volontaire

Cette étude propose une évaluation du  Service Militaire Volontaire (SMV), programme d'accompagnement  et de formation mis en œuvre par l’armée depuis la fin 2015  et mis en place pour des jeunes sortant du système éducatif avec peu ou pas de diplôme. L’étude  met en évidence de nombreux autres...
02 Novembre 2017
-
Texte législatif ou règlementaire

Organisation du diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "animation socio-éducative ou culturelle"

L'arrêté du 20 octobre 2017 modifie l'arrêté du 20 novembre 2006 portant organisation du diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité « animation socio-éducative ou culturelle » délivré par le ministère chargé de la jeunesse et des sports. ...
27 Octobre 2017
-
Article de presse / Revue de presse

Sélection à l'université : l'opinion bouge, même chez les jeunes

"A l’hiver 1986, le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Alain Devaquet, provoquait la colère de la jeunesse en tentant d’introduire la sélection à l’université." (...) "Trente ans plus tard, si les syndicats étudiants regardent toujours avec beaucoup de méfiance le...