La place du secteur associatif et de l'action sociale dans l'économie

Insee Première n°1356, juin 2011, 4 p.

«Les institutions sans but lucratif au service des ménages employaient 900 000 personnes en 2008, soit 3 % de l'emploi total. Elles ont versé 23 milliards d'euros de rémunérations et acheté pour près de 17 milliards d'euros de biens et services (y compris investissement). Ce faisant, elles ont produit et distribué gratuitement ou presque des services pour un coût de 40 milliards d'euros. La moitié de ces services relève d'activités d'enseignement et d'activités récréatives, sportives et culturelles, l'autre moitié relève de l'aide aux personnes handicapées et en difficulté. Mais la production d'action sociale correspond plus généralement à l'aide à l'ensemble des personnes fragiles ; elle s'élève en France à 62 milliards d'euros, car elle est aussi le fait d'autres acteurs de l'économie et couvre aussi d'autres publics, en particulier les personnes âgées. Les bénéficiaires, hébergés, accueillis à la journée ou pris en charge à domicile, financent 30 % du coût de l'action sociale.»

Lire le document

Contenus associés

16 Octobre 2018
-
Article de presse / Revue de presse

« Le paysage associatif se transforme nettement »

Le monde des associations reste un corps social divers et actif, malgré le manque de diversité dans leur composition sociale et la baisse des financements publics, expliquent Hugues Sibille, président ed la Fondation du Crédit Coopératif, président du Think tank Labo de l'ESS,  et Viviane...
10 Octobre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Agrément des associations au titre des activités de jeunesse et d'éducation populaire

L'arrêté du 28 septembre 2018 modifie la composition du Conseil d'orientation des politiques de jeunesse, de ses commissions et de sa formation spécialisée pour l'agrément des associations au titre des activités de jeunesse et d'éducation populaire. Par arrêté du ministre de l'éducation nationale en...
10 Juillet 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Mais pourquoi le scoutisme cartonne autant en 2018?

"Ringards les scouts ? C’est plutôt le contraire ! La preuve avec les chiffres fournis par plusieurs mouvements. Selon ceux de la Fédération du Scoutisme Français, le nombre de scouts est passé de 75.000 en 2012 à 125.000 en 2018. Et cet été, 2.500 camps sont prévus à travers la France et 5.000...