Participation, engagement, citoyenneté

Participation

La participation des jeunes au dispositif "assises jeunesse" dans une ville de banlieue parisienne

Présentation d'une étude réalisée sur le thème : La Participation des jeunes au dispositif « assises jeunes » dans une ville communiste de banlieue parisienne, dans le cadre d'un mémoire de master 2 "développement social urbain" à l'Université Evry Val d'Essonne U.F.R. de Sciences sociales et de gestion.

Ce mémoire réalisé par Réalisé par Boussad MAHROUG s'inscrit dans le cadre d'un stage de quatre mois réalisé à l'INJEP en 2009.

Pour l'auteur :

La participation des jeunes semble être devenue une préoccupation centrale des pouvoirs publics. Depuis une dizaine d'années en effet on observe une multiplication des offres de participation en leur direction. Celles-ci se font notamment dans un cadre institutionnel au travers de "démarches participatives".

Les études foisonnent à ce sujet, celles consacrées spécifiquement à la participation des jeunes restent encore focalisées sur les conseils de jeunes et d'enfants au sujet desquels la documentation est à présent abondante .

Par contre la participation des jeunes à d'autres types de dispositifs participatifs leur étant destinés est encore peu étudiée. C'est le cas de la participation des jeunes aux assises jeunesse. Ce dispositif se développe pourtant de plus en plus, notamment dans les villes à majorité communiste de la banlieue parisienne (Bonneuil sur Marne, Nanterre, Gennevilliers…).

A notre connaissance, il n'existe pas de travaux portant spécifiquement sur la participation des jeunes à ce dispositif ou sur ce qu'elles sont susceptibles de produire comme participation ou encore sur le fonctionnement de ces instances.

C'est afin de produire de la connaissance quant à la participation des jeunes dans ce type d'instance que je me suis intéressé à ces assises jeunesse dans le cadre d'un stage à l'Injep (Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire).

Pour ce faire, j'ai suivi le déroulement des Assises jeunesse qui se sont tenues, quatre mois durant, dans la ville d'Ilord1 (mars à juin 2009).

Le but de ce mémoire est de répondre aux questions suivantes.

- 1) Pourquoi faire participer les jeunes et pourquoi à travers le dispositif « Assises jeunesse» ?
- 2) Comment faire participer les jeunes et dans quelle mesure ce dispositif permet-il leur participation?
- 3) Le processus démocratique des assises permet-il une réelle démocratisation de la démocratie?

Extrait de la conclusion :

«Un des moyens pour faire participer un plus grand nombre de jeunes, issus de tous milieux, ne serait-il pas de penser d'autres formes de participation que celles qui proposent de délibérer en présence, de professionnels, d'élus dans des espaces institutionnalisés. Les modalités participatives proposées par les assises ne sont pas apparues comme pouvant convenir aux différentes catégories de jeunes, expliquant ainsi l'absence d'une partie d'entre eux.»

 

  • 1. nom donner par l'auteur à la ville étudiée pour respecter l'anonymat des acteurs concernés.

Contenus associés

10 Novembre 2017

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
09 Novembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Culture participative : une conversation sur la jeunesse, l'éducation et l'action dans un monde connecté

Avec les réseaux numériques, les jeunes deviennent acteurs des mondes connectés, multipliant les espaces de partage et les expériences culturelles participatives. Les trois universitaires réunis dans cet ouvrage analysent les pratiques et ouvrent des pistes de réflexion sur l'éducation, la culture...
27 Octobre 2017
-
Note de synthèse

Vieillissement de la population : un processus qui touche aussi les quartiers prioritaires de la politique de la ville

"La population des -  [quartiers prioritaires de la politique de la ville] - QPV est très jeune, bien plus que celle de la France métropolitaine ; pour autant, la part de personnes âgées y est croissante. Ainsi, dans une centaine de ces quartiers, plus d’un habitant sur quatre a plus de 60 ans,...
22 Août 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Politique de la ville : une réforme bien engagée mais fragilisée par un manque de moyens

Ce rapport est destiné à évaluer l'application de la loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, dite « loi Lamy ». À l'issue d 'auditions et déplacements menés sur le terrain et auprès des acteurs de la politique de la ville, les auteures estiment que la réforme de...
20 Juin 2017
-
Enquête ou sondage

Législatives 2017 : forte abstention chez les jeunes

74 % des 18-24 ans ne sont pas allés voter ce dimanche 18 juin 2017 pour le second tour des législatives.  Le taux d'abstention pour l'ensemble de la population est de 56,6 %, selon l'enquête Ipsos / Sopra Steria, 18 juin 2017. Au premier tour des législatives, ils étaient 63 % des 18-24 ans à...
19 Juin 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Conceptualiser l'animation socioculturelle : un agir professionnel en vue de la participation démocratique et de la cohésion sociale

L'animation socioculturelle est considérée comme l'un des trois métiers historiques du travail social. Depuis son apparition dans les années 1960, la profession cherche à définir ses racines, ses champs d'intervention, ses pratiques et à s'ancrer dans le travail social. Enseignée aujourd'hui à un...