Conditions de vie, travail, emploi

Travail, emploi, insertion professionnelle

La baisse des sorties sans qualification : un enjeu pour l'employabilité des jeunes

Selon une note de la DEPP

Extraits :

Si les « sans diplôme » représentent, en 2008, 17% de l'ensemble de la population âgée de 20 à 24 ans, 60% d'entre eux sont « qualifiés » : un quart a atteint la dernière année de CAP ou de BEP et un autre quart une terminale générale, technologique ou professionnelle, 10% ont étudié jusqu'en classe de seconde ou de première générale ou technologique, et 40% sont « sans qualification » puisqu'ils ont arrêté leurs études au collège ou en première année de CAP ou de BEP.

Par ailleurs, les auteurs de cette note relèvent que « l'élévation du niveau d'étude déplace le curseur de la qualification professionnelle vers le haut » :

« La situation des jeunes qui continuent à quitter l'école sans un niveau de qualification reconnu devient donc de plus en plus problématique. Ils sont beaucoup plus exposés qu'avant à des risques d'exclusion professionnelle lorsque l'on sait que les jeunes non diplômés du second cycle de l'enseignement secondaire sont ceux qui rencontrent les plus grandes difficultés pour trouver un emploi, même lorsqu'ils sont"qualifiés".»

Consulter, télécharger la note de la Depp

http://www.education.gouv.fr/cid53006/la-baisse-des-sorties-sans-qualification.html

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...