Cohésion sociale, famille, solidarité

Délinquance des jeunes

Justice : Prévention des suicides en milieu carcéral

Après le suicide, au début du mois d'octobre, d'un adolescent incarcéré en maison d'arrêt, la garde des Sceaux a signé un décret portant obligation de présenter à un magistrat tout mineur condamné et sur le point d'être mis sous écrou afin que ce dernier lui explique les raisons de son incarcération. Une obligation existe déjà en cas de prolongation de garde à vue d'un mineur.

Voir le décret n° 2008-1040 du 9 octobre 2008, J.O. du 10-10-08

Contenus associés

09 Avril 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Radicalité engagée, radicalités révoltées - Une enquête sur les mineurs suivis par la protection judiciaire de la jeunesse

Les auteurs, sociologues etchercheurs, se sont intéressés aux différentes manières de s'approprier une forme de radicalisation et aux conditions sociales qui les produisent. Les conclusions de leur travail montrent que le profil des mineurs radicalisés ne correspond pas à tous les a priori associant...
03 Avril 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Prévention de la radicalisation

L'avis suivant de la Commission nationale consultative des droits de l'homme porte sur la prévention de la radicalisation (Assemblée plénière du 18 mai 2017 - Adoption : unanimité, cinq abstentions). La lutte contre la « radicalisation » est devenue un objectif prioritaire des politiques publiques,...
03 Avril 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Privation de liberté des mineurs

L'avis de la Commission nationale consultative des droits de l'homme suivant traite de la privation de liberté des mineurs (assemblée plénière du 27 mars 2017 - adoption à l'unanimité). Par une lettre de saisine de la garde des sceaux en date du 27 novembre 2017, la CNCDH a été sollicitée aux fins...