Éducation, formation orientation

Information des jeunes

Lyon

Expressions, débats, sondages aux 4e assises de la presse écrite jeunesse

Depuis 2004, l'association Graines de Citoyens organise avec le soutien d'une Ville et d'une Région, différentes chaque années, les assises de la presse écrite et de la jeunesse. Cette année, la Ville de Lyon et le conseil régional Rhône-Alpes étaient concernés par l'accueil de ces assises. Plus de 2000 jeunes de la région Lyonnaise ont participé à ces assises.

Après la traditionnelle séance d'ouverture au cours de laquelle ont pu s'exprimer organisateurs et officiels, un mur de la presse a été inauguré. Les participants avaient l'occasion d'y apposer leur expression sur les thèmes de la démocratie, de la jeunesse ou encore des élections présidentielle.

Extraits du mur de la presse

Une participation importante des jeunes

-

Plantu était très attendu

 

13 débats thématiques organisés avec la presse quotidienne

13 débats étaient proposés lors des 4è assises de la presse écrite et de la jeunesse à Lyon le mercredi 7 mars. Chaque débat était parrainé par un journal de la presse quotidienne.

Parmi ces débats, celui organisé sur le thème « Faut-il rapprocher les entreprises et le système éducatif ? » en présence de Philippe Meirieu et Laurence Parisot.

Une partie importante du débat a été consacré au rôle de l'orientation.

Extraits des expressions des intervenants

- Laurence Parisot :

«L'orientation consiste tout particulièrement à montrer la diversité des métiers.»

- Philippe Meirieu :

«Le poids du livret scolaire et des notes sur l'orientation, et ce dès le milieu d'année en classe de 5è, est beaucoup trop déterminant. A ce moment là, les dés sont déjà jetés. Il est nécessaire de "faire mentir les statistiques" et de "bousculer les interdits" dans l'accès à certaines formations.

"A côté de la "tuyauterie de l'orientation" et de l'opacité du système, il est nécessaire de développer une véritable éducation au choix.»

- Laurence Parisot :

«Il y a des erreurs commises par les jeunes et par les entreprises". Un jeune ne peut plus dire "je dois trouver un job qui correspond exactement à ma formation". L'entreprise elle ne peut exiger tel diplôme pour tel poste.»

«Le projet "Phénix", au sein duquel le Medef est signataire, est destiné à favoriser l'insertion professionnelle d'étudiants des filières littéraires et des sciences humaines.»

- Philippe Meirieu :

«La réhabilisation des bacs professionnels est essentielle. On doit arrêter de sélectionner les élèves par l'échec (notamment en français et en mathématiques). Il est nécessaire de développer une culture technologique.»

- Le dessinateur Plantu a par ailleurs apporté sa contribution au débat sur le mur de la presse :

Contenus associés

09 Mai 2018
-
Note de synthèse

Où en est le service national universel ?

"Cette communication a pour objet de retracer le cheminement du projet de "service national universel", engagement de campagne du candidat Macron, et de présenter l’analyse qu’en font les deux rapporteurs, anciens ministres, désignés par la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des...
23 Avril 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Le temps des déserteurs

"Les désertions représentent 74 % des infractions commises par des militaires, selon les chiffres obtenus par « Le Monde ». Elles concernent surtout des jeunes engagés déçus par la réalité du métier."...
09 Avril 2018
-
Article de presse / Revue de presse

L'engagement : "Qu'est-ce que tu fous là ? [Dossier]

Les auteurs reviennent dans le numéro sur le sens de l'engagement de son point de départ : une simple poignée de main à son sens plus élevé du militantisme avec Jacques Ion. Il reste que deux parties structurent ce dossier issu d'une démarche réflexive sur le travail social : l'une relevant de...