Participation, engagement, citoyenneté

Accès aux droits

Évaluation pour l'agglomération de La Rochelle

L'Injep évalue l'action « 13-18. Questions de justice »

L'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep) mène depuis octobre l'évaluation d'une action menée auprès d'élèves de 4e par la communauté d'agglomération et la Ville de La Rochelle. « 13-18 questions de justice » est une exposition interactive, élaborée par la direction de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), du ministère de la Justice, dans les années 90. Elle tente d'apporter des réponses claires aux élèves sur les questions de justice à partir de textes fondamentaux, de questions et de réponses relatifs aux droits et devoirs des mineurs. L'exposition est animée par des animateurs de services jeunesse ou associations de l'agglomération.

La commande porte notamment sur une évaluation de l'existant et une prise en compte du projet mené depuis trois années auprès des collégiens et de leurs parents. Une évaluation prospective est également demandée. Objectif : dégager des pistes d'amélioration et d'un éventuel développement de ce projet dans les années futures.

Interroger sur la valeur du projet

« La communauté d'agglomération et la Ville n'attendent pas seulement de nous que nous mesurions le degré d'atteinte des objectifs et des retombées de cette action, explique Gérard Marquié, chargé d'études et de recherche à l'Injep, elle souhaite que nous repérions les points faibles du dispositif, les éléments à améliorer et que nous proposions des perpectives d'amélioration ». Le rôle de l'Injep consiste également à apporter une contribution objective au bilan d'activité du projet en 2007 et 2008.

« Dans sa réponse à l'appel d'offre, précise Gérard Marquié, l'Injep a indiqué qu'il lui paraît utile que l'évaluation porte également sur la valeur du projet en lui-même, c'est-à-dire, sur son sens, sur sa portée, sur son intégration dans une politique plus gobale, ce qu'il produit comme changement aussi bien dans le comportement des jeunes que dans les relations qu'il induit ou développe chez les acteurs ».

Une méthodologie a été retenue pour mener à bien cette évaluation. Une trentaine d'indicateurs seront renseignés, au travers de cinq modes d'investigation : des entretiens semi-directifs auprès d'acteurs ressources et des représentants du projet ou des institutions impliquées, des entretiens groupés auprès des jeunes, des observations de terrain menées sur les expositions en cours de réalisation, une cartographie cognitive des lieux, des manifestations et des publics en fonction des caractéristiques du territoire, une analyse des bilans des manifestations antérieures.

Entretiens semi-directifs

À mi-parcours de l'évaluation, l'Injep a procédé à une première analyse des documents transmis et notamment du questionnaire d'évaluation transmis aux élèves à la fin des séances, et participé, en octobre, à une journée de formation et de bilan organisée à l'intention des animateurs et des intervenants de l'action question de justice.

L'institut a observé des séquences d'animation organisés dans trois collèges de l'agglomération de La Rochelle aux caractéristiques différentes. Il a enfin réalisé une trentaine d'entretiens semi-directifs auprès d'acteurs du projet (principaux et adjoints de collège, CPE, assistants d'éducation, enseignants de différentes disciplines, animateurs, parents, membres du comité de pilotage de l'action…).

Contenus associés

19 Février 2018

Expérience (L') du territoire : apprendre dans une société durable [Dossier]

L'expression « territoire apprenant » rencontre un écho très fort dans le champ éducatif ces dernières années. S'il est difficile d'en trouver une définition stable et définitive, son émergence s'inscrit dans un mouvement constant, depuis les années 1980, de territorialisation et de développement...
14 Février 2018

Retour du colloque "Les discriminations comme frein à l’insertion des jeunes"

Pouvoirs publics et victimes des discriminations sont souvent démunis face au phénomène des discriminations tant il engage les puissants ressorts de la domination et de la relégation sociale. Pourtant il y a urgence. Plusieurs études et testings réalisés par l’INJEP révèlent que les discriminations sont ancrées dans la société française. Et touche quasiment tous les aspects de la vie quotidienne. Compte-rendu.
09 Février 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

European Youth

Ce document en anglais donne les résultats d'une enquête européenne menée auprès de jeunes âgés de 15 à 30 ans sur leur participation citoyenne à divers niveaux : actions volontaires, élections, dans des groupes ou des organisations qu'elles soient de jeunesse ou des clubs sportifs. Il prend en...
09 Février 2018
-
Rapports d'étude en ligne

Éducation et enseignement supérieur, approches territoriales. Fiche d’analyse de l’Observatoire des territoires 2017

L’éducation des populations progresse de manière spectaculaire dans l’ensemble des pays européens. En France, ce sont désormais plus de 43 % des 30-34 ans qui détiennent un diplôme de l’enseignement supérieur, contre à peine plus de 27 % à l’aube des années 2000. Malgré ce constat positif, de très...
07 Février 2018

Parcours adolescents : expériences et représentations [Dossier]

Ce dossier thématique de la "Revue des politiques sociales et familiales" est le premier consacré à entièrement à l'adolescence. Il a pour ambition de rendre compte de recherches récentes menées sur cet âge de la vie.Situé entre l'enfance et la jeunesse, ce dernier ne se laisse pas facilement...