Cohésion sociale, famille, solidarité

Quartiers populaires

Espoir banlieues, plan B

Bertrand Cassaigne, Ceras - revue Projet n°309, Mars 2009

Dans cet article, l'auteur dresse un bilan du plan banlieue un an après son lancement par la Secrétaire d'État chargée de la politique de la ville. L'ambition était d'ouvrir de nouvelles voies, en rupture avec les politiques jusque là menées et reconnaître la gravité de la fracture qui se creuse dans les quartiers en difficulté, au risque parfois d'une ghettoïsation.Un an après, cette ambition se heurte à bien des résistances et suscite bien des scepticismes.

Lire l'article de B. Cassaigne

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...
09 Mai 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les entreprises de l'économie sociale et solidaire dans les quartiers "politique de la ville". Etude statistique exploratoire

Les entreprises de l’ESS, à travers leur ancrage territorial, leur utilité sociale revendiquée, leur présence dans l’insertion par l’activité économique et la lutte contre l’exclusion, mais aussi des secteurs comme la médiation sociale, l’animation socio-culturelle, le sport etc. ont a priori un...
23 Avril 2018
-
Article de presse / Revue de presse

À Grigny, la banlieue se cherche un avenir

"C’est à Grigny que les maires de banlieue avaient lancé leur appel à l’État en octobre. Dans cette commune du sud de Paris, emblématique du mal des cités, la moitié des jeunes sortent du système scolaire sans diplôme."...