Éducation, formation orientation

Éducation

Rapport en ligne

Espace métiers info, un lieu partagé et un lien entre les acteurs de l’AIOA

Rapport Injep / Expérimentations FEJ - mars 2012

Dans le cadre d’une expérimentation du FEJ (Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse), l’Injep a mené l’évaluation d’un projet initié par le BIJ d’Indre-et-Loire. Ce projet visait à impulser un partenariat entre professionnels et acteurs de l’accueil, de l’information, de l’orientation et de l’accompagnement (AIOA) des jeunes à l’échelle de l’agglomération tourangelle, l’objectif étant de mutualiser les interventions, d’imaginer des coopérations et de rendre plus lisible leurs interventions en direction des jeunes en matière d’information sur l’orientation. Menée sur trois années, l’évaluation a porté sur la capacité de ces structures, issues de différents environnements institutionnel et professionnel (scolaire, branches professionnelles, collectivités locales) à travailler ensemble et se coordonner pour mieux répondre aux besoins des jeunes dans leur parcours d’orientation.

PDF - 380.9 ko
Téléchargez la synthèse du rapport

En s’attachant à construire un partenariat entre acteurs de l’accueil, de l’information, de l’orientation et de l’accompagnement (AIOA) des jeunes, l’expérimentation portée par le BIJ (Bureau information jeunesse) d’Indre-et-Loire a voulu introduire une dynamique nouvelle dans le secteur de l’information et de l’orientation des jeunes.

Elle a proposé une intervention coordonnée des professionnels dans le cadre des activités de l’option découverte professionnelle 3 heures (DP3) et du module découverte professionnelle 6 heures (DP6) proposés aux élèves de classes de 3ème dans le cadre du programme de découverte des métiers et des formations (PDMF). Concrètement, le projet a donné lieu à :

  • des rencontres régulières entre les acteurs de l’AIOA dans le cadre des instances de pilotage (groupe projet et comité de pilotage) ;
  • un travail partenarial entre certains établissements scolaires et le BIJ/EMI : construction de séances, organisation commune et co-animation des ateliers DP3/DP6 ;
  • des visites d’entreprises et de centres de formation ;
  • des interventions de professionnels auprès des élèves ;
  • l’association des jeunes à l’élaboration d’outils de valorisation (blogs, vidéos, etc.).

    Le projet, construit autour des acteurs de l’information et de l’orientation des jeunes (BIJ 37, centres d’informations et d’orientation, etc.), l’Inspection académique, des établissements scolaires (collèges, lycées professionnels, centres de formation des apprentis), les institutions départementales et régionales ou encore des branches professionnelles, a permis de proposer à certains jeunes collégiens des activités de découverte des métiers et des formations.

    Il s’est en outre avéré être un outil utile d’ouverture pour certains professionnels, principalement les professeurs et les branches professionnelles, dans un objectif d’une plus grande efficacité de la prise en charge des jeunes en matière d’information et d’orientation.
    Si l’expérimentation s’inscrit comme une propédeutique d’un dispositif d’information et d’orientation partagé sur le territoire, elle n’en a pas moins rencontré des obstacles dans sa mise en œuvre et soulevé des questionnements en matière de concertation, de partenariat, d’objectifs partagés, de coordination ou encore d’interconnaissance des professionnels sur le territoire. En s’inscrivant dans un contexte national de création d’un « service public de l’orientation tout au long de la vie », ces interrogations initient les bases d’une réflexion commune à construire en matière d’information et d’orientation des jeunes. C’est sans doute le mérite essentiel de cette expérimentation que d’avoir anticipé certains aspects de cette réforme et d’avoir souligné les difficultés de mise en œuvre, en particulier celles liées au jeu des acteurs et aux cultures professionnelles instituées. Néanmoins, les difficultés rencontrées interrogent fortement l’éventualité d’un essaimage ou d’une généralisation de l’expérimentation à une plus grande échelle.

Contenus associés

21 Février 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Modification des dispositions relatives au redoublement des élèves dans l'enseignement primaire et secondaire

Le décret n° 2018-119 du 20 février 2018 concerne le redoublement. Le décret définit les dispositions du code de l'éducation relatives au redoublement. Ainsi, il prévoit des dispositifs d'accompagnement pédagogique afin de permettre à l'élève en difficulté de progresser dans ses apprentissages à...
09 Février 2018
-
Note de synthèse

Les modes d’accueil adaptés aux mineurs non accompagnés. Face à l'urgence, des départements innovent

"Avec l’amplification de la demande migratoire, le recueil et la prise en charge des mineurs non-accompagnés (MNA) sont devenus ces dernières années des sujets de préoccupation majeurs pour les départements. (...) L’étude menée par l’Odas auprès des départements vise à mettre en évidence la manière...
30 Janvier 2018
-
Enquête ou sondage

Choix d'orientation en terminale

"En 2015, 459 023 néo-bacheliers ont formulé au moins un voeu sur la plate-forme APB. Le voeu le plus fréquent se porte sur l’université hors IUT (toutes filières confondues) avec 40 % des demandes, puis la filière STS (sections de techniciens supérieurs) avec 30 % et les IUT (instituts...