Cohésion sociale, famille, solidarité

Discrimination

En 2011, 27% des enfants de moins de 18 ans menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale, selon Eurostat

En 2011, 27% des enfants de moins de 18 ans étaient menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne, a annoncé Eurostat, l’office européen des statistiques, dans un communiqué en date du 26 février 2013.

Pour Eurostat, les personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale sont « celles relevant d’au moins un des trois critères suivants : à risque de pauvreté, en situation de privation matérielle grave ou vivant dans des ménages à très faible intensité de travail ». En retenant ces critères, l’office européen chargé de l’information statistique note que dans la majorité des Etats membres, les enfants et les jeunes de moins de 18 ans sont plus touchés par la pauvreté et l’exclusion sociale que les autres groupes d’âges.

En 2011, les plus fortes proportions de moins de 18 ans menacées de pauvreté et d’exclusion sociale ont été observées en Bulgarie (52%), en Roumanie (49%), en Lettonie (44%), en Hongrie (40%) et en Irlande (38% en 2010) ; et les plus faibles en Suède, au Danemark, ainsi qu’en Finlande (16%). Ces chiffres issus de l’enquête statistique menée dans l’UE par Eurostat sur le revenu et les conditions de vie (UE-Silc), indiquent par ailleurs que ce risque s’élève à 23% pour les Français de moins de 18 ans, soit cinq points au-dessus de la population totale.

La même source relève que près de la moitié de l’ensemble des enfants dont les parents avaient un faible niveau d’éducation étaient exposés au risque de pauvreté contre 22% pour les enfants ayant des parents avec un niveau d’éducation intermédiaire (au plus un second cycle de l’enseignement secondaire) et 7% pour les enfants de parents ayant un niveau d’éducation élevé (enseignement supérieur).

En savoir +

  • Cliquer ici pour télécharger le communiqué d’Eurostat

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Mobilité dans le cadre d’Erasmus+ : des millions de participants et une valeur ajoutée européenne pluridimensionnelle, mais une mesure de la performance perfectible

Entre 2014 et 2020, le programme européen Erasmus fournira une aide de plus de 16 milliards d’euros dans les domaines de l’éducation et de la formation, de la jeunesse et du sport. Le présent audit  a évalué la performance et la valeur ajoutée européenne de la mobilité à des fins d’éducation et de...
21 Août 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Kit pédagogique : tous différents - tous égaux : idées, ressources, méthodes et activités pour l'éducation interculturelle informelle avec des adultes et des jeunes

Le Kit pédagogique «tous différents - tous égaux» a été initialement produit en 1995 comme ressource pédagogique pour la Campagne européenne de la jeunesse contre le racisme, l'antisémitisme, la xénophobie et l'intolérance. Dès sa publication, il est devenu une référence pour tous ceux qui...
05 Juillet 2018

Adolescence en exil : les parcours pluriels et singuliers des mineurs non accompagnés - Récits, réflexions et pratiques autour d'une situation paradoxale [Dossier]

Le dossier s'attache à retranscrire l'expérience des jeunes mineurs isolés.Il se heurte dans un premier temps à l'espace de langage dans lequel ils s'inscrivent, pour ensuite rencontrer les traumatismes des enfants et faire le récit du parcours géographique réel de ces adolescents.Il traduit enfin...
12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Étude sur l’impact d’internet et des médias sociaux sur la participation des jeunes et le travail de jeunesse

"Ce résumé exécutif synthétise brièvement les principales conclusions d'une étude qui explore comment Internet et les médias sociaux influencent la citoyenneté active des jeunes et leur participation aux sphères publiques des sociétés démocratiques et, aussi, comment ceux qui travaillent avec eux,...
23 Avril 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

L'éducation non formelle : chance ou défi pour le travail de jeunesse ? : conclusions des journées d'étude franco-allemandes

En collaboration avec l’INJEP (Institut National pour la Jeunesse et l’Éducation populaire) et le DJI (Deutsches Jugendinstitut, Institut allemand pour la Jeunesse), deux Journées d’étude franco-allemandes ont été organisées avec pour objectif d’offrir une plateforme d’échange aux acteurs du travail...