Participation, engagement, citoyenneté

Engagement, volontariat

Rapport en ligne

Effets socialement différenciés du service civique sur les jeunes volontaires /Analyses secondaires des données de l’enquê

Par Célia YVON - Commanditée par l’INJEP

L’INJEP est membre du groupement d’intérêt public (GIP) que constitue l’Agence du service civique (ASC) et participe au groupe de travail sur l’évaluation du service civique. Ainsi, cette étude répond à une demande de l’ASC d’approfondir les travaux réalisés par TNS Sofres deux ans auparavant sur l’impact du service civique sur les jeunes volontaires, notamment en apportant des nuances à ces résultats selon les caractéristiques sociodémographiques des jeunes volontaires. Un intérêt particulier devait également être porté, dans la mesure du possible, aux jeunes pas ou peu diplômés constituant une des populations cibles du dispositif.

PDF - 2.5 Mo
Télécharger la version .PDF du rapport

Méthodologie

Cette étude est une analyse secondaire de l’enquête réalisée par TNS Sofres pour l’Agence du service civique en 2011-2012. Trois populations ont été interrogées en ligne :

  • 795 volontaires débutant leur mission en 2011
  • 593 volontaires ayant terminé leur mission en 2011
  • 912 volontaires ayant terminé leur mission en 2012 Ces populations ont été redressées sur critères de sexe, d’âge et de niveau de diplôme afin qu’elles soient représentatives de l’ensemble des volontaires et anciens volontaires recensés dans les fichiers de l’ASC au moment de l’enquête. Les résultats présentés sont statistiquement significatifs.

Résumé

Les effets du service civique sur les volontaires portent sur trois domaines : l’acquisition et le développement de compétences, la définition et la réalisation du projet professionnel, et une dimension personnelle qui recoupe à la fois l’épanouissement personnel et l’engagement citoyen.
Ces différents impacts ont été analysés selon trois caractéristiques sociodémographiques : le sexe, la catégorie socioprofessionnelle des parents et le niveau de diplôme des jeunes volontaires.
Par ailleurs, un travail de reconstruction du « cheminement » de la population d’anciens volontaires depuis la fin de la scolarité jusqu’au moment de l’enquête a également été mené pour tenter de situer la place occupée par le service civique dans le parcours professionnel et de vie des jeunes. Enfin, un essai de catégorisation des pratiques du service civique parmi les anciens volontaires a été réalisé pour comprendre l’usage que font les jeunes du dispositif.
Auteure Célia Yvon est chargée d’études, titulaire d’un master en sociologie, engagée par l’INJEP pour la réalisation de cette étude. Elle a auparavant travaillé sur la jeunesse étudiante, la santé et les conditions de vie des jeunes.

Pour citer ce rapport
Yvon C., Effets socialement différenciés du service civique sur les jeunes volontaires. Analyses secondaires des données de l’enquête TNS Sofres, Rapport de l’INJEP, avril 2014.

Lire aussi

Jeunesses : études et synthèses n°20 : « Le Service Civique, un atout pour les parcours des jeunes »

A partir des travaux produits il y a deux ans par la TNS Sofres sur l’impact du service civique auprès des jeunes volontaires, L’INJEP a réalisé une analyse secondairede ces données à la demande de l’Agence du Service civique. Cette étude a notamment étudié ces impacts à l’aune des caractéristiques sociodémographiques des jeunes volontaires. Un intérêt particulier a été porté aux jeunes pas ou peu diplômés constituant une des populations cibles du dispositif. Cette étude, commanditée par l’INJEP a été réalisée par Célia YVON. _

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Enquête ou sondage

Engagements citoyens des lycéens

Le système scolaire français est un des rares systèmes européens à développer un ensemble d’instruments concourant à l'éducation à la citoyenneté. Cette enquête nationale inédite du Conseil national d'évaluation du système scolaire, CNESCO, se propose de mieux connaître l'état des connaissances sur...
11 Septembre 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Mobilité dans le cadre d’Erasmus+ : des millions de participants et une valeur ajoutée européenne pluridimensionnelle, mais une mesure de la performance perfectible

Entre 2014 et 2020, le programme européen Erasmus fournira une aide de plus de 16 milliards d’euros dans les domaines de l’éducation et de la formation, de la jeunesse et du sport. Le présent audit  a évalué la performance et la valeur ajoutée européenne de la mobilité à des fins d’éducation et de...
30 Novembre 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Les défis de la "mobilité" : expériences, dispositifs et interculturalité en éducation et formation

La mobilité est appréhendée en lien avec les notions d'apprentissage, d'éducation et de formation, en mettant en avant différents niveaux ou types de mobilités : « mobilités » individuelle, collective, institutionnelle, disciplinaire. Cet ouvrage poursuit l'objectif d'élargir la réflexion sur les...
20 Novembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Conseil des ministres de Bosnie-Herzégovine relatif à la mobilité des jeunes

La Loi n° 2018-1001 du 19 novembre 2018 approuve l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Conseil des ministres de Bosnie-Herzégovine relatif à la mobilité des jeunes. Est autorisée l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Conseil des...
15 Novembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Modalités de prise en charge financière par l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides de l'examen médical du code de l'entrée et de séjour des étrangers pour les personnes mineures en risque de mutilation sexuelle

L'instruction interministérielle n° DGOS/R2/DSJ/FIP4/DGEF/Asile-D1/ DGOM/BDPAI/2018/237 du 26 octobre 2018 traite des modalités de prise en charge financière par l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) de l’examen médical prévu aux articles L. 723-5 et L. 752-3 du code...