Participation, engagement, citoyenneté

Engagement, volontariat

Rapport en ligne

Effets socialement différenciés du service civique sur les jeunes volontaires /Analyses secondaires des données de l’enquê

Par Célia YVON - Commanditée par l’INJEP

L’INJEP est membre du groupement d’intérêt public (GIP) que constitue l’Agence du service civique (ASC) et participe au groupe de travail sur l’évaluation du service civique. Ainsi, cette étude répond à une demande de l’ASC d’approfondir les travaux réalisés par TNS Sofres deux ans auparavant sur l’impact du service civique sur les jeunes volontaires, notamment en apportant des nuances à ces résultats selon les caractéristiques sociodémographiques des jeunes volontaires. Un intérêt particulier devait également être porté, dans la mesure du possible, aux jeunes pas ou peu diplômés constituant une des populations cibles du dispositif.

PDF - 2.5 Mo
Télécharger la version .PDF du rapport

Méthodologie

Cette étude est une analyse secondaire de l’enquête réalisée par TNS Sofres pour l’Agence du service civique en 2011-2012. Trois populations ont été interrogées en ligne :

  • 795 volontaires débutant leur mission en 2011
  • 593 volontaires ayant terminé leur mission en 2011
  • 912 volontaires ayant terminé leur mission en 2012 Ces populations ont été redressées sur critères de sexe, d’âge et de niveau de diplôme afin qu’elles soient représentatives de l’ensemble des volontaires et anciens volontaires recensés dans les fichiers de l’ASC au moment de l’enquête. Les résultats présentés sont statistiquement significatifs.

Résumé

Les effets du service civique sur les volontaires portent sur trois domaines : l’acquisition et le développement de compétences, la définition et la réalisation du projet professionnel, et une dimension personnelle qui recoupe à la fois l’épanouissement personnel et l’engagement citoyen.
Ces différents impacts ont été analysés selon trois caractéristiques sociodémographiques : le sexe, la catégorie socioprofessionnelle des parents et le niveau de diplôme des jeunes volontaires.
Par ailleurs, un travail de reconstruction du « cheminement » de la population d’anciens volontaires depuis la fin de la scolarité jusqu’au moment de l’enquête a également été mené pour tenter de situer la place occupée par le service civique dans le parcours professionnel et de vie des jeunes. Enfin, un essai de catégorisation des pratiques du service civique parmi les anciens volontaires a été réalisé pour comprendre l’usage que font les jeunes du dispositif.
Auteure Célia Yvon est chargée d’études, titulaire d’un master en sociologie, engagée par l’INJEP pour la réalisation de cette étude. Elle a auparavant travaillé sur la jeunesse étudiante, la santé et les conditions de vie des jeunes.

Pour citer ce rapport
Yvon C., Effets socialement différenciés du service civique sur les jeunes volontaires. Analyses secondaires des données de l’enquête TNS Sofres, Rapport de l’INJEP, avril 2014.

Lire aussi

Jeunesses : études et synthèses n°20 : « Le Service Civique, un atout pour les parcours des jeunes »

A partir des travaux produits il y a deux ans par la TNS Sofres sur l’impact du service civique auprès des jeunes volontaires, L’INJEP a réalisé une analyse secondairede ces données à la demande de l’Agence du Service civique. Cette étude a notamment étudié ces impacts à l’aune des caractéristiques sociodémographiques des jeunes volontaires. Un intérêt particulier a été porté aux jeunes pas ou peu diplômés constituant une des populations cibles du dispositif. Cette étude, commanditée par l’INJEP a été réalisée par Célia YVON. _

Contenus associés

10 Novembre 2017

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
15 Décembre 2017

Départements (Les) acteurs des politiques de jeunesse [Dossier]

Les restriction budgétaires n'ont aujourd'hui pas entamé le volontarisme des départements pour développer une politique territoriale de jeunesse.Les 20 ans de la politique de jeunesse de Savoie, donnent à la revue l'occasion de présenter douze projets qui ont vus le jour à l'échelon départemental...
14 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Favoriser l’engagement des jeunes à l’école

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) s’est saisi d’un sujet qui lui paraît fondamental aujourd’hui dans le parcours éducatif des jeunes. Favoriser chez les jeunes collégiens et lycéens un éveil à une conscience citoyenne, et l’envie de contribuer par leur action et notamment par leur...