Éducation, formation orientation

Éducation populaire / Animation

Education populaire et intervention sociale

Compte-rendu de la conférence-débat INJEP du 15 mars 2012

A l'occasion des Troisièmes journées nationales de la recherche sociale qui portaient sur l' « action collective, au croisement du social et du politique », l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP) et le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) organisaient, jeudi 15 mars, une conférence-débat intitulée « Education populaire et intervention sociale », thème du dossier central du numéro 58 de la revue Agora débats/jeunesses. Ce dossier traite des rapports entre l'intervention sociale et l'éducation populaire auprès des personnes vulnérables et précaires. Cette conférence-débat ambitionnait d'en diffuser les idées et les enjeux en présence de John Ward, chercheur en histoire du travail, formateur de travailleurs sociaux, Fabienne Brugel, metteur en scène de la compagnie théâtrale Naje (Nous n'abandonnerons jamais l'espoir), Martine Dutoit, enseignante chercheur à l'Institut international de recherche action (2ira) et au centre de recherche sur la formation du Conservatoire national des arts et métiers. L'événement était animé par la sociologue, maître de conférences au Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (Lise), Sylvie Rouxel.

 

Modèles anglo-saxons et français

 

Fondant son intervention sur la comparaison entre les modèles anglo-saxons et français, John Ward a rappelé que « l'action sociale aux USA est plus puissante » qu'on ne l'imagine en France, mais le « virage libéral pris par les sociétés anglo-saxonnes et leur projet de « ‘high society', où l'action sociale est mise entre les mains des bénévoles au détriment des professionnels, a constitué une constante qui touche tous les pays développés ». Or, note-t-il, s'il y a « communauté d'idées politiques entre Ronald Reagan, Margaret Thatcher, David Cameron, ce n'est pas une communauté en matière de culture. En Grande-Bretagne, il y a aussi un Etat-providence assez développé, qui n'est pas fédéral contrairement aux USA, et où les pouvoirs locaux sont extrêmement organisés ». Selon John Ward, dans la tradition de l'action communautaire anglaise, « la question du lien entre action sociale et éducation populaire peut paraître étrange ». En effet, « l'intervention sociale et l'éducation au sens large se confondent dans la conception britannique ». Cela renvoie, explique-t-il « à des idéaux de relations à autrui marquée par ce qu'on appelle le pragmatisme philosophique et sur l'idée que vivre en société c'est s'éduquer. A l'école il faut donc des méthodes actives. Et si on monte un théâtre dans un settlement [équivalent de centre social en Grande-Bretagne - NDLR], il faut le meilleur metteur en scène pour toute la population. Les gens vont s'y exprimer d'une manière différente d'un professionnel. L'enjeu ne tient pas dans la concurrence entre amateurs et professionnels, mais dans la possibilité de grandir ensemble et de le faire bien et efficacement. »

 

Croiser les savoirs en sortant du principe de hiérarchie

 

Fabienne Brugel s'interroge pour sa part sur le « hiatus » entre la fonction de l'éducateur populaire et le projet de société dans lequel il s'inscrit. « Dans les milieux humanistes on se demande s'il faut rééduquer les gens, si les gens doivent participer et participer à quoi ? Et s'ils faut se situer dans l'action politique et/ou la conscientisation ». Pour elle « Le théâtre c'est d'abord la mise en scène du conflit ». Citant l'exemple du Théâtre de l'opprimé 1, Fabienne Brugel juge qu'y est mené « un travail d'éducation populaire, dans la mise en représentation des conflits, conflits de personnes, conflits politiques. »

Contenus associés

04 Décembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Quelles sont les caractéristiques et les pratiques éducatives des universités populaires françaises ? : Etude analytique et pédagogique en Ile-de-France

Que sont les universités populaires ? Quels apprentissages dispensent-elles ? Quelles sont leurs méthodes pédagogiques ? Cet ouvrage présente les différents mouvements contemporains d'universités populaires existant en France et en défend le rôle sociétal....
28 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Vers la démocratie culturelle

"Le concept de démocratie culturelle s’est progressivement développé face au constat que l’accès à la culture pour tou.te.s n’est pas encore une réalité. En donnant une place à tou.te.s les acteur.rice.s pour qu’il.elle.s s’impliquent dans les politiques culturelles, le CESE propose quatre axes de...
09 Novembre 2017
-
Bibliographie

Education populaire : Histoire - Octobre 2017

Mission Documentation - Centre de ressources INJEP, octobre 2017

Cette sélection bibliographique propose des références extraites de Télémaque, catalogue du fond documentaire de l’INJEP. Les références proposées ci-dessous sont consultables au centre de documentation de l’INJEP....
20 Octobre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Politiques sociales et violence symbolique : la situation des "NEET"

Enquête qualitative auprès des NEET. L'idée centrale de cette recherche consistait à considérer que ces personnes pouvaient mobiliser une attitude réflexive sur leur situation et leur trajectoire et que cette analyse pouvait mettre à jour des éléments du « flux de la vie » non pris en compte par la...
28 Septembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Des livres pour éduquer les citoyens : Jean Macé et les bibliothèques populaires (1860-1881)

Les débuts des années 1860 en France ont été marqués par l'éclosion de nombreuses bibliothèques populaires. Des hommes, notables souvent, laïques, protestants, ont appliqué un certain nombre des idées philanthropiques développées après 1848, pensant, comme Jean Macé, que la bibliothèque permettait...
25 Septembre 2017
-
Texte législatif ou règlementaire

Décret du 18 septembre 2017 relatif au statut particulier des conseillers d'éducation populaire et de jeunesse

  Le décret n° 2017-1351 du 18 septembre 2017 modifiant le décret n° 85-721 du 10 juillet 1985 procède à la mise en œuvre du protocole relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations et à l'avenir de la fonction publique au bénéfice des membres du corps des conseillers d'éducation...