Éducation, formation orientation

Éducation

Texte

École et Familles populaires : une nécessaire communauté éducative au niveau local

Extraits d'une d'une synthèse réalisée par le centre de Ressources Prospectives du Grand Lyon.

«Une partie encore significative des acteurs de l'enseignement évoque souvent, lorsqu'il s'agit des familles populaires, leur désintérêt pour l'école. Le fait de ne pas voir les parents s'enquérir auprès d'eux de la scolarité de leur enfant, de penser que les parents n'exercent pas d'autorité sur leur enfant, etc. est interprété comme une indifférence à la réussite scolaire. Or, la plupart des études sociologiques montrent qu'au contraire, les attentes des parents à l'égard de l'école sont fortes.

(...)

Si les parents des familles populaires s'intéressent à l'école et souhaitent que leurs enfants réussissent, cela ne signifie pas pour autant qu'ils mettent en oeuvre des actions en concordance avec les souhaits des enseignants. Souvent, les parents agissent et tentent de soutenir leurs enfants dans leur scolarité avec les moyens qui sont les leurs, mais ne le font pas toujours d'une manière adaptée aux exigences scolaires. Il y a donc mésentente, incompréhension entre cequ'il faut faire et comment il faut le faire, et l'efficacité de l'aide parentale est ainsi parfois limitée.

(...)

Afin de rapprocher l'école et les familles populaires, il est important de favoriser les échanges de savoirs entre la sphère domestique et la sphère scolaire.

(...)

Puisque la cohérence éducative entre les parents, l'école, les autres acteurs du champ éducatif favorise le bien-être de l'enfant à l'école et participe à améliorer sa trajectoire scolaire, il est important de travailler au niveau local à la construction d'une communauté éducative.

(...)

Le niveau local est le niveau le plus pertinent pour prendre en compte les parents dans leurs relations avec l'école et pour renforcer les liens école-familles-acteurs éducatifs.»

Télécharger la synthèse (17 pages) :

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...
22 Mai 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

La famille à distance : mobilités, territoires et liens familiaux

Au-delà du ménage, le groupe familial se définit comme un ensemble dont les différents membres ne résident pas nécessairement, et pas toujours, sous le même toit. Il se déploie sur un territoire aux contours variés. Distance, proximités et frontières administratives et internationales impriment des...
23 Avril 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

L'orientation des jeunes

Interface entre la formation et l’insertion dans la vie professionnelle, l’orientation agrège les débats voire les polémiques autour de notre modèle social. Elle est décrite comme déterminante, figée, trop précoce et ressentie comme violente par de nombreux jeunes. Dans ce contexte, les...